1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Devises : pesanteur persistante de la monnaie unique
Cercle Finance02/10/2019 à 13:15

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne restait proche de ses plus bas niveaux en plus de deux ans face au billet vert malgré une statistique décevante publiée hier aux Etats-Unis. A cette heure, l'euro recule de 0,11% à 1,0919 dollar, suivant des tendances similaires face aux autres grandes devises.

Hier en effet, les cambistes ont pris connaissance de l'indice l'indice ISM de l'activité manufacturière pour le mois de septembre aux Etats-Unis, qui est ressorti à 47,8 points (après 49,1 points en août), alors qu'un était attendu à 50,4 points par le consensus.

'L'activité manufacturière se dégrade rapidement sous l'effet d'une nette baisse des commandes étrangères. Le niveau de l'enquête est compatible avec une contraction de l'activité manufacturière, mais il n'indique pas une récession de l'ensemble de l'économie. Toutefois, les directeurs des achats interrogés par l'ISM annoncent une réduction de leurs effectifs, ce qui pourrait induire une dégradation du marché du travail', commente ce matin un spécialiste parisien.

Le dollar a été sous pression hier alors que Donald Trump semble tenir la politique de la Fed pour responsable de cette dégradation conjoncturelle, et qu'il pourrait faire plus encore pression sur la banque centrale nationale pour qu'elle assouplisse sa politique monétaire.

Mais le mouvement n'a pas été très marqué et ne 'tient' pas aujourd'hui. La conjoncture demeure peu favorable de ce côté-ci de l'Atlantique Nord, où les prévisions concernant l'Allemagne ont été revues en baisse par plusieurs instituts d'études économiques.

EG

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer