1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Devises : les cambistes attendent les annonces du G20
Cercle Finance28/06/2019 à 12:37

(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne demeurait une fois sur son quant-à-soi en espérant de bonnes nouvelles du sommet du G20 qui se tiendra aujourd'hui et demain à Osaka, au Japon. Pour l'heure, l'euro grappille 0,15% à 1,1387 dollar, restant ainsi proche de ses plus hauts niveaux depuis la fin du mois de mars.

L'euro est parallèlement presque parfaitement étale contre le sterling, le franc suisse et le yen.

En vue du G20 et de la rencontre sino-américaine prévue à cette occasion, un analyste parisien résume : 'Les informations du South China Morning Post selon lesquelles les Etats-Unis et la Chine sont convenus d'une trêve provisoire dans leur différend commercial avant la rencontre ont suscité un regain d'optimisme' hier.

Mais il ajoute aussitôt : 'Toutefois, un article du Wall Street Journal a tempéré l'enthousiasme des investisseurs. Selon le journal, le président chinois va présenter au président américain une série de conditions auxquelles les Etats-Unis devront se plier avant que Pékin n'accepte de conclure un accord commercial', ce qui comprend des éléments très sensibles comme la levée des sanctions contre Huawei et l'absence de nouveaux droits de douane. A suivre.

Principale annonce statistique de la matinée en zone euro : l'indice des prix à la consommation est ressorti en hausse de 1,2% en juin, comme prévu et comme le mois précédent. En données centrales cependant, 'l'inflation' ressort à + 1,1%, contre + 1% attendus et + 0,8% en mai.

Les analystes de Commerzbank estiment cependant qu'il ne s'agit pas pour autant des prémisses d'une accélération, sachant que le mandat de la BCE est de viser un taux inférieur, mais proche de 2%.

En effet, selon les analystes, la dynamique du mois dernier est attribuable aux dates auxquelles sont survenus cette année Pâques et la Pentecôte (en avril et en juin, et non pas en mars et en mai comme en 2018), et aux congés qui allaient avec. Ce qui a fait monter le prix des séjours de vacances. De ce fait, Commerzbank s'attend à ce que le taux d'inflation centrale revienne ensuite à 1%.

EG

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer