Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Devises : le $ toujours en hausse à 24H de l'issue du FOMC
information fournie par Cercle Finance 11/06/2024 à 19:05

(CercleFinance.com) - Le Dollar s'impose comme le grand gagnant de la situation politique 'compliquée' qui se déroule en France (le '$-Index' prend +0,2% à 105,40): le billet vert a entamé une brusque remontée vendredi après le 'NFP' (l'Euro chutant de -0,8% vers 1,0800 contre un record de 1,0900) et ce qui aurait pu n'être qu'un feu de paille lundi a au contraire pris de l'ampleur avec la dissolution de l'Assemblée prononcée par E.Macron.

Nos OAT ont subi des ventes appuyées en cours de séance (jusque vers 13H45), avec un rendement qui s'est tendu jusqu'à près de +10Pts, jusque vers 3,335% avant de se détendre brusquement de -9Pts alors que Jordan Bardella -1er Ministre potentiel au soir du 7 juillet- ferait machine arrière sur la remise en cause de la Loi retraite et l'allongement des carrières de 2 ans.

Mais cette hausse de rendement, loin de soutenir l'Euro a valeur d'indicateur de stress, préjudiciable à notre devise : l'Euro lâche encore -0,25% vers 1,0735/$, mais c'est très comparable aux -0,25% du Yen ou du Franc suisse (la Livre restant inchangée).
L'Euro ne s'affaiblit donc réellement que face au Dollar.

Les cambistes regarderont un peu moins du côté de l'Europe demain car l'attention sera focalisée par la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale attendue demain soir.

S'il n'y a strictement aucun suspens sur le maintient des taux à 5,25/5,50, ni sur les projections à 3 mois (taux maintenus en juillet), les commentaires de la FED sur l'inflation alimenteront peut-être l'espoir d'une détente en septembre, même si cette hypothèse ne rassemble plus que 47% des suffrage, contre 70% la semaine dernière.
Le résumé des projections économiques ('dot plots') devrait révéler que le comité a réduit ses prévisions de baisse des taux pour cette année.

Avant cela, les prix à la consommation - qui seront publiés demain avant l'ouverture - pourraient bien montrer que le rythme de l'inflation ne laisse à la banque centrale qu'une marge de manoeuvre réduite pour commencer à assouplir ses taux.

Si la FED tient un discours 'vigilant' sur l'inflation, alors la hausse du Dollar pourrait bien se poursuivre en direction de 1,0650/E.



0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.