1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Devises : l'euro toujours sur les 1,10 dollar
Cercle Finance25/09/2019 à 13:50

L'euro reste cantonné sous le seuil ds 1,10 contre le dollar (Crédits photo : Adobe Stock - )

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne demeurait sans grande tendance autour des 1,10 dollar. Pour l'heure, l'euro se tasse de 0,20% à 1,0995 dollar après une hausse équivalente la veille. Notons que la principale devise du Vieux Continent prend en revanche 0,31% contre le sterling.

Les cambistes digèrent les mauvais indicateurs publiés ces derniers jours en Europe, notamment les indices d'activité PMI. 'Les données d'enquêtes continuent d'envoyer un message préoccupant en Europe, utilisées dans un modèle elles donnent même le signal d'une contraction du PIB en zone euro. Nous pensons néanmoins qu'une récession pourra être évitée', estiment cependant les spécialistes de la Banque Postale AM.

En effet, ces derniers ajoutent : 'Comme d'habitude les indices PMI envoient un signal plus pessimiste que le reste des enquêtes. Le passé a montré que les PMI étaient moins fiables et avaient tendance à sur-ajuster à la baisse.'

De surcroît, 'l'incertitude générée par ' l'Ukraine-gate ' a pesé sur le Dollar Index', indique un analyste ce matin. Si l'enquête que les démocrates veulent engager contre Donald Trump a peu de chances d'aboutir à un 'impeachment', il n'en reste pas moins que ce qui la motive (l'éventuelle exigence par la Maison Blanche d'informations sur le démocrate Joe Biden auprès des autorités ukrainiennes) n'est pas un signal positif pour les institutions américaines. D'autant moins après les attaques violentes et répétées de Donald Trump contre la Réserve fédérale.

Enfin, du côté du Brexit, le parlement va de nouveau siéger, mais son opposition au Premier ministre Boris Johnson, qui l'avait suspendu, risque fort de continuer. Le processus de Brexit risque donc de faire du surplace.

EG

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer