Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Devises : l'euro toujours à la peine
Cercle Finance27/09/2019 à 12:48

(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne se rapprochait toujours des 1,09 dollar, non loin d'un plus bas depuis mi-2017. En hausse symbolique de 0,09% ce midi, l'euro se traite 1,0927 dollar. Egalement neutre contre le franc suisse, la devise prend cependant 0,30% environ contre le yen et le sterling.

Certes, le contexte institutionnel est toujours instable aux Etats-Unis, avec l'enquête lancée par l'opposition démocrate contre le président Trump, par ailleurs très critique contre le patron de la Fed. Cela étant, la conjoncture américaine demeure bien mieux orientée que celle d'Europe, et la banque centrale américaine en a davantage 'sous le pied' que la BCE.

D'ailleurs, à propos d'une statistique européenne de la matinée, les spécialistes de Capital Economics commentent : 'La nouvelle baisse de l'indicateur du climat économique de la zone euro (ESI) est une preuve de plus que la conjoncture a encore ralenti au troisième trimestre. Pour le moment, la faiblesse est concentrée dans le secteur manufacturier, surtout en Allemagne et en Italie, mais elle devrait progressivement se propager au reste de l'économie.'

Dans ce contexte, ajoute un analyste, 'le dollar a profité de son rôle de ' devise refuge ' et de la solidité de sa conjoncture économique comparée au reste du Monde, tandis que la livre restait fragilisée par le flou entourant encore l'issue du Brexit.

EG

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4926.93 +0.77%
2.404 +7.32%
22.825 +1.81%
3.235 +2.05%
DBT
0.168 +2.44%

Les Risques en Bourse

Fermer