1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Devises : l'euro se stabilise sur les 1,12 dollar
Cercle Finance06/08/2019 à 12:37

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne reprenait son souffle sur les 1,1200 dollar (- 0,04%) après avoir regagné, en moins d'une semaine, plus d'un centime face à sa contrepartie américaine. La principale devise du Vieux Continent se reprend de 0,41% contre le yen, mais corrige en revanche de 0,60% face au sterling.

Rien ne va plus : non content d'imposer prochainement des droits de douanes aux exportations chinoises qui en étaient encore exemptes, Donald Trump accuse maintenant la Chine de manipuler les changes. 'L'administration américaine a mis la Chine sur la liste des 'manipulateurs de devise', ce qui ouvre la possibilité d'imposer plus de sanctions.', constate ce matin LBP AM, qui ajoute : 'il s'agit donc bien d'un pas de plus vers des tensions durables'.

En effet, 'sur le marché des changes, les regards étaient fixés sur la devise chinoise, le yuan étant tombé à son niveau le plus bas, face au dollar depuis une décennie', commente un analyste parisien ce matin.

LBP AM indique qu'il existe désormais une 'zone yuan' composée de pays asiatiques proches, géographiquement et économiquement, dont les devises tendent à suivre le yuan. 'Une trop forte variation de la devise chinoise pourrait déstabiliser la zone', redoutent les spécialistes.

Notons que si le rendement du T-Note fédéral à dix ans se retend légèrement depuis la veille (+ 3 points de base à 1,74%), il demeure très inférieur à son niveau de la fin du mois de juillet (2,01%).

Le Bund allemand de maturité équivalente continue de s'enfoncer en territoire négatif, à - 0,53% pour l'heure. Le rapport du titre français équivalent (via l'OAT Tec 10) est tombé à - 0,25%.

Notons qu'on a appris ce matin que les commandes à l'industrie allemande avaient augmenté de 2,5% entre mai et juin, soit nettement plus qu'attendu (+ 0,5%).

EG

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer