1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Devises : l'euro/dollar attend la Fed, la livre recule
Cercle Finance30/07/2019 à 12:43

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne évoluait dans des marges étroites alors le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui dure deux jours, commencera tout à l'heure. Pour l'heure, l'euro reste neutre face au billet vert, à 1,11146 dollar.

C'est en effet demain soir que la banque centrale américaine annoncera une décision qui, de l'avis général, sera la première baisse des taux directeurs depuis la fin de l'année 2008. La probabilité implicite de voir le 'benchmark' revenir de 2,25-2,50% à 2-2,25% est selon l'indicateur FedWatch du CME de 73,9%, le solde anticipant une baisse de 50 points de base.

Jerome Powell et ses collègues sont toujours sous la pression des autorités politiques : 'Donald Trump s'est déjà prononcé sur Twitter lundi : il estime que la Fed fera 'trop peu' par rapport à la BCE et la banque centrale chinoise', souligne IG ce matin.

Et les analystes d'IG d'ajouter : 'L'exercice auquel va se livrer la banque centrale américaine et son président est particulièrement délicat, entre pression politique d'un côté et situation économique de l'autre. Les marchés achètent les propos accommodants des membres de la Fed et de son président depuis janvier, une décision minimaliste suivie d'une conférence sans relief de Jerome Powell pourraient donc rapidement ressembler à un 'sell the news' pour les marchés.' Verdict mercredi soir.

Notons que l'euro progresse encore de 0,23% à 0,9148 sterling, son plus haut niveau en deux ans. En effet, 'lors d'une visite en Ecosse, le nouveau Premier ministre britannique (Boris Johnson, ndlr) a fait savoir qu'il attendait un geste des Européens en faveur de la réouverture des négociations sur le Brexit alors même que l'Union européenne a déjà prévenu Boris Johnson que ses demandes de renégocier l'accord noué par l'ex-Première ministre Theresa May étaient 'inacceptables'', résume un analyste parisien.

De ce fait, la probabilité d'un 'hard Brexit', c'est-à-dire d'une sortie sans accord le 31 octobre prochain, se renforce encore, ce qui pèse sur la devise britannique.

EG

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer