Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Deux morts dans l'attaque d'un hôtel proche de Bamako

Reuters19/06/2017 à 04:58
 (Répétition du titre) 
    par Adama Diarra et Idrissa Sangare 
    DAKAR, 19 juin (Reuters) - Des hommes armés ont attaqué 
dimanche au Mali un lieu de villégiature prisé des expatriés 
occidentaux, situé juste en dehors de Bamako, faisant au moins 
deux morts dont une Franco-Gabonaise, rapportent les autorités, 
qui ont évoqué une attaque terroriste. 
    Trente-six clients, dont 13 Français, ont pu être secourus, 
a précisé lors d'une conférence de presse le ministre de la 
Sécurité, Salif Traoré, qui s'est rendu sur place. 
    Quatre hommes armés à moto et une voiture ont pris d'assaut 
"Le Campement Kangaba", un complexe touristique à l'est de la 
capitale malienne où des ressortissants étrangers ont l'habitude 
de passer le week-end. 
    "Au début, nous avions pensé qu'il s'agissait de bandits 
armés mais nous savons comment agissent les bandits armés, ils 
n'essaient pas de défendre un territoire, donc nous pensons 
désormais qu'il s'agit d'une attaque terroriste", a dit à des 
journalistes Salif Traoré. 
    Les forces de sécurité maliennes, ainsi que des véhicules 
aussi bien de la force de l'Onu au Mali (Minusma) que des forces 
françaises entouraient le site, qui était également survolé par 
un hélicoptère, selon un témoin Reuters. 
    Lors d'une conférence de presse, Salif Traoré a dit que les 
forces maliennes avaient tué deux des assaillants mais que les 
deux autres s'étaient échappés et qu'ils étaient recherchés. 
    "Nous sommes actuellement en train de passer la zone au 
peigne fin pour nous assurer que personne ne se cache sur les 
lieux", a-t-il ajouté, précisant que huit policiers avaient été 
blessés lors d'un échange de coups de feu avec les assaillants. 
    L'une des victimes de l'attaque est une citoyenne 
franco-gabonaise tandis la nationalité de l'autre est en cours 
de vérification, a poursuivi le ministre de la Sécurité. 
    Les deux victimes ont été tuées par balles. Deux employés de 
l'hôtel et deux autres clients ont été blessés, également par 
des armes à feu. 
    Un témoin proche de l'hôtel a dit avoir vu des Occidentaux 
s'enfuir de l'hôtel "pendant que des policiers en civil 
échangeaient des tirs avec des assaillants qui semble t-il 
étaient à l'intérieur".  
    Les forces françaises au Mali n'ont pas fait de commentaire 
dans l'immédiat.  
    La France a lancé, sous la présidence de François Hollande, 
l'opération Serval en janvier 2013 pour contrer l'avancée de 
groupes armés touaregs et islamistes qui menaçaient de s'emparer 
de la capitale Bamako, opération qui a été remplacée en 2014 par 
l'opération Barkhane qui couvre cinq pays de la région. 
    Si l'intervention française a permis de chasser en grande 
partie les groupes armés, ces derniers ont multiplié ces 
derniers mois les attaques à l'engin explosif contre les forces 
locales et internationales, notamment dans le Nord. 
    Al Qaïda au Maghreb islamique et le groupe Al Mourabitoune 
ont aussi revendiqué la responsabilité de l'attaque d'un hôtel 
de Bamako, le Radisson Blu, qui a fait 20 morts en novembre 
2015, en plus des deux assaillants.  
    Aux militaires français du dispositif Barkhane, déployés 
dans tout le Sahel, s'ajoute la force de l'Onu au Mali, la 
Minusma, qui compte plus de 10.000 hommes. 
 
 (Avec la contribution de Tim Cocks à Dakar, Jean-Stéphane 
Brosse et Benoît Van Overstraetenpour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

25.78 -2.20%
115 +0.88%
0.2 +33.33%
0.62 +26.53%
21 +2.44%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.