1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Deux hommes inculpés en Australie pour complot contre un avion

Reuters04/08/2017 à 02:18
 (Ajoute détails et commentaires) 
    SYDNEY, 4 août (Reuters) - Deux des quatre hommes 
interpellés le week-end dernier dans la région de Sydney ont été 
inculpés pour des faits de terrorisme, dont un projet d'attentat 
contre un avion de la compagnie Etihad Airways, a annoncé 
vendredi la police australienne.  
    Ils sont également accusés d'avoir voulu mettre au point une 
arme chimique artisanale.  
    L'enquête a pu déterminer que les suspects avaient été aidés 
à distance par des membres de l'organisation Etat islamique en 
Syrie pour leur complot contre Etihad, a déclaré le commissaire 
adjoint de la police fédérale en charge de la sécurité 
nationale, Michael Phelan, lors d'une conférence de presse.  
    Ils avaient fabriqué un engin explosif improvisé qu'ils 
comptaient placer à bord d'un vol de la compagnie d'Abou Dhabi 
au départ de Sydney. La bombe a pu être transportée jusqu'à 
l'aéroport mais n'a pas pu passer les contrôles de sécurité, a 
ajouté le responsable policier.  
    "C'est l'un des complots les plus sophistiqués jamais 
imaginés sur le sol australien", a commenté Michael Phelan. 
    "L'explosif était de très haute qualité. (...) Je ne veux 
pas entrer dans les détails car des examens sont toujours en 
cours pour en déterminer l'exactitude mais c'est un explosif 
militaire de haute qualité." 
    Les mêmes hommes ont tenté de fabriquer une arme destinée à 
libérer un gaz toxique, mais rien ne laisse supposer qu'elle 
aurait servi au projet d'attentat contre l'avion d'Etihad, a 
ajouté le commissaire. 
    Quant aux deux autres hommes interpellés le week-end 
dernier, l'un a été relâché et l'autre est toujours en garde à 
vue. 
 
 (Jonathan Barrett; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer