Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux filiales japonaises d'AIG cédées à Prudential Financial

Le Figaro30/09/2010 à 14:15
Le montant de la transaction atteint 4,8 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros). AIG poursuit ses cessions d'actifs pour rembourser les 182,3 milliards de dollars que lui a prêtés Washington durant la crise.

AIG fait un nouveau pas dans sa stratégie de cessions. L'assureur américain a annoncé ce jeudi avoir signé un accord avec une autre société américaine de services financiers, Prudential Financial Inc. Dans le cadre de cette accord, AIG cède à Prudential Financial deux filiales japonaises, à savoir AIG Star Life Insurance Co. et AIG Edison Life Insurance Company, a détaillé le groupe dans un communiqué.

Le montant de la transaction, qui devrait être finalisée au cours du premier trimestre de 2011, représente 4,8 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros), dont 4,2 milliards seront payés en numéraire, précise l'assureur américain. «Les filiales AIG Star et AIG Edison ont eu une place importante dans la famille AIG. Leur solidité et leur potentiel ont généré un grand intérêt au sein des marchés financiers et, compte tenu de nos obligations envers le gouvernement américain, AIG se devait de considérer chaque offre avec attention», explique Robert Benmosche, le PDG de AIG, cité dans le communiqué.

Objectif : rembourser l'Etat américain

Alors au bord de la cessation de paiement, AIG a été renfloué mi-septembre 2008 par les pouvoirs publics américains, qui ont dû injecter 182,3 milliards de dollars dans ses caisses afin de maintenir le groupe à flot. Le gouvernement américain possède désormais 80% d'AIG. «La vente de [ces deux filiales japonaises] marque un nouveau pas dans le programme d'AIG pour rembourser les fonds aux contribuables américains et une étape importante pour parvenir à un retrait complet du soutien gouvernemental», selon le groupe.

Un retrait par ailleurs sérieusement envisagé par Washington. Le Trésor américain, qui détient 49 milliards de dollars en actions d'AIG, serait sur le point d'annoncer la cession de ses titres. L'idée serait de les mettre sur le marché au cours du premier semestre 2011, a rapporté Bloomberg lundi.

L'option de la Bourse pour AIA

La cession de AIG Star Life Insurance et AIG Edison Life Insurance intervient après l'échec, en juin dernier, de la vente d'AIA, la branche asiatique d'AIG, à Prudential PLC, l'assureur britannique (qui n'a aucun lien avec le groupe américain Prudential Financial). Les négociations, qui ont duré plusieurs semaines, ont finalement achoppé sur la question du prix d'AIA. AIG envisagerait désormais d'introduire sa filiale asiatique d'assurance-vie à la Bourse de Hong Kong, le 29 octobre, et espère ainsi lever environ 15 milliards de dollars (11,5 milliards d'euros), ont révélé des sources proches du dossier la semaine dernière.

En mars, une autre cession majeure avait abouti. AIG avait alors vendu à MetLife sa branche d'assurance-vie Alico pour l'équivalent de 15,5 milliards de dollars, dont 6,8 milliards de dollars en numéraire et environ 8,7 milliards en titres MetLife.

L'action AIG a clôturé à 37,45 dollars mercredi à la Bourse de New York, en légère hausse de 0,35%.

LIRE AUSSI

» Prudential renonce au rachat de AIA

» AIG vend à MetLife sa branche assurance-vie

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.561 -1.06%
0.063 -8.42%
CGG
2.07 -3.09%
15.58 -0.83%
1.487 -5.29%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.