Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deutsche Telekom abandonne son objectif de trésorerie

Reuters06/03/2014 à 12:57

DEUTSCHE TELEKOM RENONCE À SON OBJECTIF DE TRÉSORERIE

par Harro Ten Wolde

BONN Allemagne (Reuters) - Deutsche Telekom a douché jeudi les espoirs d'une augmentation de son dividende d'ici 2015 en renonçant à son objectif de génération de trésorerie, l'opérateur télécoms allemand préférant augmenter ses investissements pour gagner des clients aux Etats-Unis et redresser T-Systems, sa division dédiée aux entreprises.

Vers 10h30 GMT, le titre de l'ancien monopole public reculait de 3,89% à 11,725 euros, accusant la plus forte baisse de l'indice Euro Stoxx 50 alors que l'indice regroupant les valeurs télécoms européennes prenait 0,1%.

Les analystes expliquent le recul de l'action par le fait que l'abandon de l'objectif de génération de trésorerie est perçu comme la fin des espoirs d'un relèvement du dividende à moyen terme.

"Les objectifs donnés pour 2014 sont logiques après les résultats de T-Mobile. Mais les propos sur le free cash flow 2015 sont un coup dur pour tous les investisseurs qui pensaient que le dividende allait revenir à un niveau de 0,70 euro par action", a expliqué Adrian Pehl, analyste chez Equinet Bank.

Deutsche Telekom a souligné qu'il n'atteindrait pas le chiffre de six milliards d'euros qu'il s'était fixé en termes de "free cash flow" pour 2015, ajoutant que la génération de trésorerie reviendrait cette année à environ 4,2 milliards, contre 4,6 milliards en 2013.

"Nous pourrions atteindre l'objectif que nous nous étions fixés pour 2015 d'environ six milliards d'euros, mais dans ce cas, nous fermerions la porte à la possibilité de gagner plus de clients aux Etats-Unis", a déclaré Thomas Dannenfeldt, le directeur financier, cité dans un communiqué.

"Ce n'est pas ce que nous voulons. Le marché nous offre la possibilité de réaliser une autre ambition : une hausse du nombre de clients aux Etats-Unis, évolution qui se traduira par une augmentation de la valeur de l'entreprise", a-t-il ajouté.

T-MOBILE US VAUT 46 MILLIARDS DE DOLLARS SELON LE PATRON DE TELEKOM

T-Mobile US, le quatrième opérateur mobile aux Etats-Unis, détenu à 67% par Deutsche Telekom, a conquis l'an dernier deux millions de clients supplémentaires après avoir perdu des abonnés pendant des années.

La filiale américaine de l'opérateur allemand entend en gagner deux à trois millions de plus cette année.

Lors d'une conférence de presse, le président du directoire de Deutsche Telekom, Tim Hoettges, a souligné que T-Mobile US valait actuellement quelque 46 milliards de dollars après le rebond des actions de sa filiale.

Masayoshi Son, le fondateur de l'opérateur mobile japonais Softbank, voudrait rapprocher sa propre filiale américaine, Sprint, numéro trois aux Etats-Unis, de T-Mobile US afin de mieux concurrencer les deux premiers acteurs de marché, Verizon Wireless et AT&T.

Deutsche Telekom a précisé que la hausse de ses investissements n'entraînerait aucune modification de sa politique de dividende: celui-ce devrait être de 0,50 euro par action au titre de 2014. Aucune indication en la matière n'a été donnée pour 2015.

Au titre de 2013, le groupe avait ramené son dividende à 0,50 euro par action - contre 0,70 euro lors des années précédentes - et précisé qu'il resterait à ce niveau pendant un certain temps.

Deutsche Telekom a également annoncé une hausse de 1,3% de son bénéfice courant du quatrième trimestre 2013, à la faveur notamment d'une progression de 6,5% de son chiffre d'affaires sur la période avec le gain de nouveaux clients en Allemagne et aux Etats-Unis.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda), hors éléments exceptionnels, de l'opérateur télécoms allemand s'est établi à 4,06 milliards d'euros, un niveau légèrement inférieur au consensus des analystes financiers interrogés par Reuters, qui le donnait à 4,14 milliards.

Deutsche Telekom a précisé anticiper pour cette année un Ebitda hors exceptionnels stable, à environ 17,6 milliards d'euros.

(Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)


Mes listes

valeur

dernier

var.

9.25 +2.06%
64 +0.16%
5.21 -1.14%
138.79 +0.43%
6.52 -0.91%
3.49 -3.06%
45.805 -0.42%
0.775 +8.39%
88.83 +0.42%
1.284 +0.09%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.