Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DEUTSCHE BANK

10.46EUR
-0.49% 

DE0005140008 DBK

Frankfurt données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    10.48

  • clôture veille

    10.51

  • + haut

    10.51

  • + bas

    10.30

  • volume

    97 776

  • valorisation

    21 614 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    25.05.18 / 13:15:36

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter DEUTSCHE BANK à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter DEUTSCHE BANK à mes listes

    Fermer

Deutsche Bank penche pour une restructuration limitée-sources

Reuters19/04/2015 à 15:51

par Kathrin Jones FRANCFORT, 19 avril (Reuters) - Deutsche Bank DBKGn.DE va vendre Postbank DPBGn.DE mais conservera une activité de banque de détail en nom propre, selon le scénario favori de la direction de la banque, apprend-on de sources proches des discussions sur la restructuration du premier groupe bancaire allemand. Seuls deux membres du directoire sont favorables à l'arrêt de toute activité de banque de détail tandis que six autres sont en faveur d'une simple cession de Postbank, précise-t-on de mêmes sources, ajoutant que la banque prendra une décision dès la semaine prochaine. Deutsche Bank a dépensé sept milliards d'euros au cours des trois dernières années en amendes et en accords amiables, et quatre autres milliards pour se restructurer, y compris pour intégrer Postbank, des coûts exceptionnels qui l'ont empêché d'atteindre ses objectifs, son rendement des fonds propres (ROE) ne dépassant pas 3% en 2014, très loin de l'objectif de 12% pour 2015. Le groupe a donc lancé à la fin de l'an dernier une revue de ses activités et de sa stratégie. La décision de conserver l'essentiel de ses activités de banque de détail et de céder uniquement Postbank, que Deutsche Bank a racheté pour environ six milliards d'euros en plusieurs étapes entre 2008 et 2010, est une concession aux agences de notation, qui craignent qu'une sortie complète de la banque de détail ne se traduise par une augmentation du profil de risque et des coûts de financement, selon les sources. C'est également un geste vers Berlin, qui redoute qu'une sortie de cette activité ne fasse perdre à la première banque allemande le contact avec son marché national, ajoute-t-on. La banque de détail de Deutsche Bank, hors Postbank, compte 8,5 millions de clients en Allemagne, via 730 agences. En vendant Postbank, Deutsche Bank cherche à se renflouer et à limiter sa présence sur ce marché allemand à faibles marges et dominé par les banques coopératives et les caisses d'épargne. PERSONNE NE SERA ÉPARGNÉ De sévères réductions de coûts auront lieu quel que soit le plan de restructuration retenu, dont la fermeture d'un tiers des agences restantes du groupe, précise-t-on de mêmes sources. Postbank, qui compte 14 millions de clients et 1.100 agences intégrées au réseau postal, serait cotée en Bourse, placée auprès d'investisseurs stratégiques voire vendue à un fonds d'investissement, ajoute-t-on. La grande difficulté sera de trouver un acheteur prêt à payer un prix suffisamment élevé pour éviter à Deutsche Bank d'avoir à inscrire dans ses comptes plusieurs milliards d'euros de charges de dépréciation. Une source avait indiqué à Reuters fin mars que le conseil de surveillance privilégiait un projet prévoyant de regrouper l'ensemble des activités de détail, y compris Postbank, et de les scinder via une entrée en Bourse. ID:nL6N0WO0BA Tous les scénarios envisagés par la direction prévoient des coupes sombres dans la banque d'investissement, une activité jugée à la fois peu rentable et très exigeante en fonds propres depuis la nouvelle réglementation, disent les sources. Le conseil de surveillance de la banque doit étudier ces propositions lors d'une réunion extraordinaire le 24 avril avant d'opter pour un des projets avant la publication des résultats trimestriels prévue le 29 avril. Un porte-parole de la banque a refusé de commenter ces options stratégiques, sauf pour dire que la banque cherchait toujours à mener le débat à son terme d'ici fin juin. (Avec Thomas Atkins, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

-0.49%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.