Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dettes souveraines : l'Italie et la Slovénie rassurent

Obliginvest17/04/2013 à 19:23

Après l'Italie hier, la Slovénie a réussi son émission obligataire aujourd'hui. De quoi rassurer les investisseurs obligataires et envoyer les taux souverains vers de nouveaux planchers. Alors que depuis le début de la crise, on observait souvent une baisse des taux du Nord de l'Europe et une hausse des taux "périphériques" lorsque les actions baissaient, depuis quelques semaines (notamment depuis l'annonce du Quantitative Easing géant de la Bank of Japan), les taux souverains de la Zone Euro bougent dans le même sens. Les taux à 10 ans italien et espagnol se détendent d'environ 7bp aujourd'hui. Les taux italiens atteignent des niveaux de faiblesse que l'on n'avait plus observé depuis plusieurs semaines (c'est demain que débutera la procédure du choix d'un nouveau président du conseil italien).

Succès de l'émission obligataire italienne à destination des particuliers

Hier, l'Italie a émis des "BTP Italia", c'est à dire des obligations souveraines destinées aux particuliers. Le succès a été au rendez-vous avec un peu plus de 17 Md EUR d'ordres d'achat. Certes le montant est légèrement inférieur à celui émis lors de la dernière opération du même type en octobre dernier. Mais la période de souscription a été deux fois plus courte ! Signe que les investisseurs particuliers locaux sont toujours friants de ce type d'opérations, malgré les déboires politiques récents du pays.

Ces opérations "BTP Italia" ont débuté en mars 2012. Les trois premières éditions avaient permis de lever 7,3 Md EUR, puis 1,74 Md EUR et enfin 18,02 Md EUR.

Devant le succès de la dernière opération (à la fin de la première journée, lundi, les ordres atteignaient près de 9 Md EUR), le ministère italien de l'Economie avait décidé de clôturer les books plus tôt. Ainsi, la période de souscription s'est achevée hier soir plutôt que jeudi comme précu initialement. Ce succès rassure les investisseurs sur la capacité de l'Italie à se financer, et les taux d'intérêt du pays se sont fortement détendus.

La Slovénie rassure avec une émission obligataire de 1,1 Md EUR

De la même manière, l'émission obligataire slovène du jour a rencontré un franc succès. En effet, le pays a levé 1,1 Md EUR aujourd'hui, soit le double du montant initialement prévu. Les investisseurs sont donc rassurés quant à la capacité du pays, considéré comme le prochain sur la liste à devoir demander une aide internationale, à trouver des capitaux. Le petit Etat de l'ex-Yougoslavie doit d'urgence recapitaliser les 3 principales banques du pays qui croulent sous les créances douteuses. Cette situation avait inquiété les investisseurs échaudés par le sauvetage houleux de Chypre.

Finalement, la Slovénie a donc pu émettre 1,1 Md EUR de bons à 18 mois, au taux de 4,15%. C'est un taux légèrement supérieur à celui consenti lors de la dernière émission du même type datant de décembre 2011. Surtout, dans l'environnement actuel où les taux à 2 ans sont proches de 0%, c'est un rendement très intéressant pour les gérants de fonds obligataires.

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.566 -1.74%
37.969 +0.14%
227.4 -2.26%
3.91 0.00%
36.15 -1.11%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.