1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Dette grecque : Athènes présente sa liste de réformes à l'UE et au FMI

Le Parisien30/04/2015 à 16:18

Dette grecque : Athènes présente sa liste de réformes à l'UE et au FMI

La Grèce est à cours d'argent. Pour tenter de débloquer des prêts, le gouvernement d'Alexis Tsipras présente à l'Union européenne et au FMI, principaux créanciers du pays, ce jeudi à Bruxelles, la liste des réformes qu'il compte adopter. «Le groupe de Bruxelles se réunit dans un climat positif pour discuter les réformes que la Grèce est en train d'élaborer afin d'arriver à une solution réciproquement utile», souligne un communiqué du gouvernement grec.

Négociation jusqu'à dimanche. Selon une source européenne, le groupe de Bruxelles, où sont représentés les créanciers et le gouvernement grec, a commencé à se réunir jeudi en fin matinée. Il doit travailler jusqu'à dimanche avec un agenda défini pour chaque journée. Le porte parole de la Commission Margaritis Schinas a parlé d'un «climat constructif», espérant «des engagements spécifiques du côté grec». Athènes a récemment remanié son équipe de négociations, en raison de l'isolement du ministre grec des Finances Yanis Varoufakis au sein de l'Eurogroupe comme à Riga la semaine dernière.

Deux nouvelles taxes pour les touristes. Pour augmenter les recette publiques, selon le quotidien athénien Ta Néa, le gouvernement compte finaliser des réformes qui affecteront notamment les touristes :

> une taxe de nuitée entre un et cinq euros dans les hôtels des îles touristiques

> une taxe de 3% sur les restaurants et bars de luxe des îles pendant la saison touristique du 1er avril au 31 octobre.

Ces mesures pourraient rapporter 1,3 milliard d'euros, a indiqué mercredi le quotidien libéral Kathimerini.

Athènes prête à des compromis. «Le gouvernement grec est prêt à une solution honnête avec les créanciers qui permettra de débloquer l'aide et mettre fin à l'asphyxie financière causée par "les memoranda" (politiques d'austérité)», a indiqué le ministre des Finances Yanis Varoufakis jeudi à la radio Sto Kokkino, proche du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9480331
    30 avril18:37

    les politiques de toutes nations ne connaissent que taxes taxes taxes, ils est temps qu'ils comprennent que l'impot tue l'impot, ,taxer les touristes = moins de touriste donc moins de recette et c'est très bien comme cela, mais pour faire comprendre cela a un politique....alors qu'un âne le comprendrait tellement c'est simple

    Signaler un abus

  • jbellet
    30 avril17:38

    les grecs devraient prier pour que les européens continuent d'aller passer leurs vacances en grece et ne pas boycotter ce pays qui nous prend pour des vaches a lait

    Signaler un abus

  • caracaco
    30 avril17:33

    Bravo il était temps de taxer un peu (si peu) les touristes fortunés ! : les tarifs sont 3 fois moins chers que sur la cote d'Azur !

    Signaler un abus

  • 445566ZM
    30 avril17:16

    Ils sont malins les Grecs. Nous pensions que le gouvernement de gauche fera payer les impôts aux riches et à l'église. Mais apparement il est plus facile de continuer à traire la vieille Europe. Et cinq ans après le debut de la crise, le cadastre peut-il permettre de calculer le montant des taxes foncières ?

    Signaler un abus

  • M3272884
    30 avril16:49

    La taxe "touristes" ira-t-elle bien dans la poche de l'Etat ou rester a-t-elle dans la poche du commerçant ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.