Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Désordre en vue à Wall Street, l'Europe rebondit grâce aux résultats
information fournie par Reuters20/04/2022 à 14:41

L'EUROPE EN HAUSSE À MI-SÉANCE

L'EUROPE EN HAUSSE À MI-SÉANCE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en ordre dispersé mais sur de faibles variations à l'ouverture mercredi tandis que les Bourses européennes montent à mi-séance, encouragées par plusieurs bons résultats d'entreprises même si les inquiétudes sur l'économie restent présentes.

Les contrats à terme sur indices suggèrent un gain de 0,15% pour le Dow Jones, de 0,01% pour le Standard & Poor's-500 mais un recul de 0,18% pour le Nasdaq qui devrait pâtir des résultats décevants de Netflix.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,13% à 6.608,92 à 11h35 GMT. À Francfort, le Dax prend 1% et à Londres, le FTSE s'octroie 0,12%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,78%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 1,56% et le Stoxx 600 de 0,8%.

Les marchés européens repartent de l'avant à la faveur de résultats de sociétés qui permettent aux investisseurs de reléguer au second plan les incertitudes qui les taraudent depuis des semaines, voire des mois, à savoir les politiques monétaires des banques centrales, la guerre en Ukraine, l'inflation et la croissance de l'économie mondiale.

L'annonce d'une hausse record et plus forte qu'attendu des prix à la production en Allemagne en mars n'a pas eu d'effet notable sur la tendance.

"Malgré le rebond de l'appétit pour le risque, les facteurs défavorables devraient prévaloir à court terme", a déclaré Michele Morganti, stratège chez Generali Investments.

Les marchés suivront également la publication du "Livre beige" de la Réserve fédérale (à 18h00 GMT), qui servira de base de discussions pour sa réunion de politique monétaire dans deux semaines.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Netflix chute de 25% en avant-Bourse, le numéro un mondial du streaming vidéo ayant annoncé pour la première fois en plus de dix ans une baisse du nombre d'abonnés et dit s'attendre à ce que cette tendance s'accentue au deuxième trimestre.

Dans son sillage, Disney et Warner Bros Discovery perdent 4%.

Tesla recule modestement en avant-Bourse avant la publication de ses résultats prévus après la clôture des marchés américains.

VALEURS EN EUROPE

En Europe, Danone se distingue en Bourse de Paris avec un bond de 7,85% après un premier trimestre au-dessus des attentes et des rumeurs d'intérêt du groupe non coté Lactalis pour tout ou partie des activités du groupe agroalimentaire français.

Teleperformance gagne 3,69% tandis que L'Oréal s'octroie 1,03% après la publication de chiffres d'affaires trimestriels en hausse.

Ailleurs en Europe, ASML grimpe de 6,59% après la publication de résultats au-dessus des attentes, ce qui permet au secteur européen de la technologie d'afficher la meilleure performance, son indice Stoxx prenant 2,99%.

Heineken (+4,43%) et Just Eat Takeaway (+7,89%) sont également bien orientés après leurs résultats.

Dans le rouge, Credit Suisse perd 1,76% après avoir dit s'attendre à une perte au premier trimestre et, lanterne rouge du Footsie, Rio Tinto cède 2,96%, le mineur ayant fait état de livraisons inférieures aux prévisions.

TAUX

Les rendements des obligations souveraines en Europe reculent après avoir nettement grimpé la veille avec les anticipations de resserrement monétaire.

Le rendement du Bund à dix ans allemand recule de plus de sept points de base à 0,845% contre un pic depuis juillet 2015 à 0,961% mardi et son équivalent français abandonne huit points à 1,318%.

"Si les indices PMI "flash" attendus vendredi montrent un fort ralentissement de l'activité économique en zone euro, les rendements du Bund vont probablement baisser car la Banque centrale européenne pourrait retarder son resserrement monétaire", a-t-il fait valoir Rohan Khanna chez UBS. Sur le marché américain, le dix ans retombe à 2,8628% après avoir inscrit à 2,9810% son plus haut niveau depuis décembre 2018.

CHANGES

Le yen est tombé à son plus bas niveau en 20 ans face au dollar après que la Banque du Japon est à nouveau intervenue sur le marché pour défendre sa politique ultra-accommodante, ce qui contraste fortement avec la politique monétaire des Etats-Unis.

La BoJ a annoncé qu'elle achetèrait pour un montant illimité d'emprunt d'Etat japonais à dix ans pour les quatre prochaines séances dans le but de freiner la remontée du rendement, à plus de 0,25%.

L'indice dollar, qui mesure les variations du billet vert face à un panier de devises de référence, abandonne 0,54% après un pic en séance de plus de deux ans.

L'euro en profite et prend 0,53%, à 1,0843 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole montent avec l'annonce par l'American Petroleum Institute (API) d'une baisse inattendue des stocks de brut la semaine dernière aux Etats-Unis et les inquiétudes concernant l'offre en provenance de Russie et de Libye.

Le Brent gagne 1,06% à 108,39 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,03% à 103,62 dollars.

PAS D'INDICATEUR ÉCONOMIQUE À L'AGENDA DU JOUR

(Laetitia Volga, édité par Matthieu Protard)

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +3.06%
Euronext Amsterdam +4.22%
Euronext Amsterdam +15.46%
Euronext Paris +1.21%
Euronext Paris +4.92%
Euronext Paris +4.32%
LSE +0.98%
Swiss EBS Stocks +0.04%
NASDAQ -0.98%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.