Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des vérifications vont être faites sur un tiers des A380

Reuters20/01/2012 à 17:02

DES VÉRIFICATIONS VONT ÊTRE FAITES SUR UN TIERS DES A380

PARIS (Reuters) - L'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) s'apprête à demander aux compagnies aériennes de procéder à des vérifications touchant près du tiers des Airbus A380 en service après la découverte de fissures sur les ailes, apprend-on vendredi de sources du secteur de l'aviation.

L'agence a indiqué qu'elle émettrait ses recommandations dans le courant de la journée.

Les très gros porteurs de Singapore Airlines, d'Emirates et d'Air France devraient être concernés.

Les inspections préconisées devraient se faire en deux temps: tout d'abord des vérifications d'urgence d'ici quelques jours sur les appareils utilisés le plus fréquemment, explique-t-on sous le sceau de l'anonymat.

Il s'agit d'appareils qui ont effectué au moins 1.800 décollages et atterrissages, parties du vol les plus dangereuses.

La seconde catégorie d'examens concernera une vingtaine d'appareils ayant mené de 1.300 à moins de 1.800 cycles de vols. Ils devront être vérifiés dans les six semaines. Un cycle de vol est constitué par un décollage et un atterrissage.

Les vérifications entraîneront la mise hors service de l'avion pendant 24 heures environ.

Airbus, filiale d'EADS, n'a pas commenté les informations sur l'EASA mais a dit jeudi avoir trouvé une solution aux criques (petites fissures) décelées en deux vagues d'inspections.

SECONDE SÉRIE DE FISSURES DÉCOUVERTES JEUDI

La seconde série de fissures sur l'A380 a été découverte jeudi, deux semaines après la première découverte lors de réparations sur un A380 de la compagnie australienne Qantas qui avait subi une explosion de moteur en novembre 2010.

L'A380 est entré en service en décembre 2007. C'est Singapore Airlines qui a pris livraison du premier appareil, suivie d'Emirates et de Qantas.

Les autres compagnies possédant des appareils comprennent Air France, Korean Air, China Southern et Lufthansa.

Au total, Airbus a vendu 253 A380, un appareil de 525 places dont le prix catalogue est de 390 millions de dollars. Soixante-huit appareils sont en service.

La compagnie sud-coréenne Asiana Airlines, qui veut installer six A380 entre 2014 et 2017, a fait savoir qu'elle ne modifiait pas son programme pour le moment.

Les appareils ne subiront pas forcément les inspections dans l'ordre dans lequel ils ont été livrés. Qantas, par exemple, utilise l'A380 sur de grandes distances au-dessus du Pacifique avec proportionnellement moins de décollages et d'atterrissages que pour les appareils utilisés sur des plus courtes distances.

Air France a d'abord affecté l'A380 sur la liaison Paris-Londres dans le but de perfectionner les opérations en cabine. La compagnie française n'a pas fait de commentaire à propos de la publication de la recommandation de l'EASA. Emirates, principal client de l'A380, non plus. Singapore Airlines n'était pas disponible.

Tim Hepher et Harry Suhartono; Wilfrid Exbrayat et Danielle Rouquié pour le service français


Mes listes

valeur

dernier

var.

8.474 -1.47%
5378.02 -0.04%
6.642 +0.82%
73.97 +0.24%
89.78 -0.18%
17.875 -3.04%
5.008 +0.04%
61.1 -1.61%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.