1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des inspecteurs de l'OIAC en Syrie dès jeudi
Reuters12/04/2018 à 18:04

 (Actualisé)
    NATIONS UNIES, 12 avril (Reuters) - Deux équipes
d'inspecteurs appartenant à l'Organisation pour l'interdiction
des armes chimiques (OIAC) doivent arriver jeudi et vendredi en
Syrie pour enquêter sur l'attaque chimique que le régime de
Damas est accusé d'avoir menée à Douma, a annoncé l'ambassadeur
syrien aux Nations unies, Bachar al Jaafari.
    Le déplacement a été confirmé par l'OIAC, qui a annoncé que
ses inspecteurs étaient en route pour la Syrie et qu'ils se
mettraient au travail dès samedi.
    "Ces deux groupes arriveront séparément en Syrie, jeudi,
aujourd'hui, ainsi que demain, vendredi", a déclaré Bachar al
Jaafari.
    "Nous sommes disposés à les escorter où ils le voudront
chaque fois qu'ils le voudront, quand ils le voudront", a-t-il
ajouté.
    "L'OIAC a adressé quatre passeports à l'ambassade syrienne à
Bruxelles. Les visas ont immédiatement été octroyés", a dit le
diplomate précisant que le gouvernement syrien était prêt à
accorder des visas à des inspecteurs situés au Liban voisin.    
    La Suède a soumis jeudi un projet de résolution au Conseil
de sécurité de l'Onu demandant que le secrétaire général des
Nations unies, Antonio Guterres, envoie une équipe d'experts en
Syrie afin de répondre "une fois pour toutes à toutes les
questions en suspens sur le recours à l'arme chimique".
    Aucun des trois projets de résolution soumise mardi devant
le Conseil de sécurité n'a été adopté, la Russie et les
Etats-Unis s'étant affrontés sur les moyens d'enquêter sur
l'utilisation d'armes chimiques en Syrie.  

 (Michelle Nichols, Nicolas Delame et Jean Terzian pour le
service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

53.75 +2.97%
14.004 +0.85%
CGG
0.9152 +9.47%
35.945 +2.12%
26.05 +0.70%

Les Risques en Bourse

Fermer