Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des députés font des propositions pour limiter la spéculation
Newsmanagers30/12/2010 à 11:30

(NEWSManagers.com) -
Une commission d'enquête de l'Assemblée nationale a présenté le 21 décembre 34 propositions pour limiter la spéculation et contribuer ainsi à mettre fin à l'" économie de casino" et au " désordre financier international" .



Composée de députés de tous bords et présidée par le socialiste Henri Emmanuelli, cette commission prône un encadrement plus étroit, voire une interdiction, de pratiques comme le trading à haute fréquence ou les ventes à découvert, ainsi qu'un " recadrage" des agences de notation et une " responsabilisation" du secteur financier, afin que les Etats ne soient plus contraints de renflouer ce dernier en cas de crise.


La commission propose aussi un meilleur encadrement des fonds alternatifs. Notamment un suivi attentif des conséquences de la possibilité offerte à tous les fonds alternatifs de se voir délivrer un " passeport européen" , y compris à des fonds insuffisamment contrôlés, l'objectif étant de proposer rapidement les correctifs nécessaires. La commission estime qu'il faut agir en vue de compléter la directive AIFM par des dispositions permettant de mieux contrôler ces fonds et de limiter l'effet de levier des détenteurs du nouveau passeport européen.


Elle propose en outre de réfléchir à l'intérêt et aux moyens d'établir une distinction entre banques de dépôt et d'investissement et se prononce pour une lutte contre les activités de banques parallèles (" shadow banking" ), qui ont conduit certains établissements financiers à sortir de leurs bilans une partie de leurs engagements.

info NEWSManagers

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4801.59 +0.37%
12.572 -3.17%
DBT
0.1705 -5.28%
3.332 -6.75%
31.795 +1.58%

Les Risques en Bourse

Fermer