1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Des centaines d'emplois menacés chez Kingfisher France, dit FO

Reuters13/11/2017 à 18:31

DES CENTAINES D'EMPLOIS MENACÉS CHEZ KINGFISHER FRANCE, DIT FO

PARIS (Reuters) - Des centaines d'emplois sont menacés chez Castorama et Brico Dépôt, des enseignes du groupe britannique Kingfisher, a déclaré lundi la Fédération des employés et cadres de Force ouvrière (FO).

Selon le syndicat, la directrice générale du numéro un européen du bricolage, Véronique Laury, a annoncé à l'ensemble des filiales du groupe la création d'un service partagé en Pologne qui regroupera toutes les activités financières.

Contacté par Reuters, Castorama n'a pas commenté ces informations dans l'immédiat.

"En France, c'est ainsi que des centaines de salariés voient leur emploi disparaître tant chez Castorama que chez Brico Dépôt", déclare FO dans un communiqué.

Le syndicat précise que des cellules psychologiques ont été ouvertes chez Castorama pour soutenir des salariés "qui se sont effondrés à cette annonce".

Un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) est prévu pour 2018, a déclaré à Reuters un délégué syndical FO chez Castorama, Jean-Paul Gathier, en dénonçant un écran de fumée.

"On va proposer des postes en magasin à des comptables", a-t-il dit. "Près de 500 emplois sont directement menacés car il y a des reclassements possibles mais en réalité, ces personnes vont finir au chômage."

La restructuration fait partie d'un plan, baptisé "One Kingfisher", visant à réduire les coûts et générer 700 millions d'euros supplémentaires de dividendes d'ici 2020, a-t-il ajouté.

(Arthur Connan, édité par Jean-Baptiste Vey)

Valeurs associées

+0.53%

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • JUFRABRE
    13 novembre20:41

    Ben oui, à force de vouloir faire du fric au détriment des clients... Il y a quand même un peu de concurrence, en France... Malheureusement, ce sont les employés qui paient... Les dirigeants ont déjà protégé leurs acquis...

    Signaler un abus

  • erem
    13 novembre19:32

    Quand on fait la queue à C... pendant que la caissière essaye désespérément de trouver une référence au téléphone on a le temps d'observer : 2 sur 3 des autres caissières font la même chose.... Pourquoi ? Problème de gestion ? management ? logistique ? En tous cas c'est récurent, et ce n'est pas la faute aux vendeurs en ligne ...

    Signaler un abus

  • vau03
    13 novembre18:49

    Ce sont des tendances extrêmement déflationnistes. sur fond de dettes extremes . Au final des fermetures de grande surface à prévoir

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10.632 -2.30%
62.36 -6.94%
3.515 +7.82%
9.455 -5.83%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.