Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des arrêts de production dans l'automobile en novembre
Reuters26/10/2012 à 16:56

DES ARRÊTS DE PRODUCTION DANS PLUSIEURS USINES AUTOMOBILES FRANÇAISES EN NOVEMBRE

PARIS (Reuters) - Des arrêts de production sont prévus en novembre dans plusieurs usines automobiles en France, y compris pour la première fois de l'année chez Toyota à Valenciennes, la demande continuant de chuter en Europe.

Les deux constructeurs français PSA Peugeot Citroën et Renault ont fait état cette semaine d'une accentuation de la détérioration du marché européen.

PSA a prévenu notamment qu'il lui faudrait continuer de réduire sa production au quatrième trimestre pour éviter un gonflement de ses stocks.

Le groupe, qui a engagé un plan de restructuration passant par 8.000 suppressions d'emplois en France, a annoncé vendredi aux syndicats de son usine de Sochaux (Doubs) que les cinq vendredi de novembre seraient chômés. L'usine produit les Peugeot 308, 3008 et 5008 et la Citroën DS5.

Anne-Laure Turk, représentante du syndicat CFE-CGC du site, a ajouté que huit jours de fermeture supplémentaires étaient d'ores et déjà programmés pour la fin de l'année.

Toyota, qui produit la Yaris à Valenciennes (Nord), va lui aussi suspendre la production la semaine prochaine ainsi que la dernière semaine de novembre. C'est la première fois de l'année que le constructeur japonais prend une telle décision en France.

"La demande pour la version hybride de la Yaris reste assez soutenue, mais il faut faire face à un infléchissement global de la demande", a expliqué un porte-parole de l'usine.

Renault, qui rencontrera le 6 novembre ses syndicats pour discuter de la compétitivité de ses usines françaises, avait annoncé en septembre que le site de Douai (Nord) cesserait le travail 30 jours répartis sur le second semestre à cause de la baisse de la demande pour le Scenic, un modèle vendu pour l'essentiel en Europe.

Le site Renault de Maubeuge (Nord) fonctionne lui avec une équipe et demie jusqu'à la mi-novembre, contre deux en rythme normal, pour faire face à un ralentissement des ventes de la camionnette Kangoo. La fabrication sur place d'une version pour Mercedes, nommée Citan et dont le lancement commercial a eu lieu jeudi, devrait toutefois aider à regarnir le planning de production du site.

Ailleurs en Europe, l'Allemagne commence à son tour à être touchée par le marasme du marché. Le leader européen Volkswagen a vu son bénéfice opérationnel chuter de 19% au troisième trimestre, alors que les ventes de voitures sur le continent ont accusé en septembre leur plus forte baisse en un an. Daimler, maison mère de Mercedes, a lancé pour sa part un avertissement sur ses résultats de 2012 et 2013.

Ford Europe a annoncé de son côté son intention de supprimer 6.200 emplois en Europe et de fermer deux usines d'assemblage, une en Belgique et une en Grande-Bretagne, afin de réduire ses capacités de production de 18%.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • filouh
    26 octobre15:12

    Mise en place du chomage partiel impérative !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer