Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dernier programme de stabilité avant la présidentielle

Reuters11/04/2012 à 18:30

LE GOUVERNEMENT PRÉSENTE SON DERNIER PROGRAMME DE STABILITÉ AVANT LA PRÉSIDENTIELLE

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a présenté mercredi son dernier programme de stabilité avant l'élection présidentielle, qui confirme la volonté d'équilibrer les comptes fin 2016.

Le texte, qui sera ensuite présenté à la Commission européenne, prévoit que le déficit public sera réduit à 4,4% du produit intérieur brut fin 2012, 3% fin 2013, 2% fin 2014, 1% fin 2015 et zéro fin 2016. Ce déficit est estimé à 5,2% fin 2011, soit environ 100 milliards d'euros.

Les hypothèses de croissance sont également les mêmes que celles retenues par le président Nicolas Sarkozy pour son programme présidentiel: 0,7% cette année, 1,75% en 2013 puis 2% par an jusqu'à 2016.

La trajectoire de dette est moins favorable que celles retenues par les principaux candidats : 89,0% fin 2012, 89,2% fin 2013, 88,4% fin 2014, 86,4% fin 2015 et 83,2% fin 2016.

Nicolas Sarkozy prévoit de combler le déficit public d'ici fin 2016 et de dégager un excédent de 0,5% fin 2017, le premier depuis 1974.

Le candidat socialiste François Hollande prévoit de revenir à l'équilibre un an plus tard, fin 2017, un délai qui fait crier la droite à l'irresponsabilité et au risque de crise.

"Ce programme de stabilité devrait être la boussole de tous les candidats", a dit la ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, Valérie Pécresse, mettant en garde contre les "conséquences incalculables" d'un report du retour à l'équilibre.

"En repoussant cet engagement au delà de la fin du prochain quinquennat, c'est-à-dire en 2017, François Hollande ne respecte pas la parole de la France et envoie un signal extrêmement négatif qui peut avoir des conséquences potentiellement dramatiques", a-t-elle dit lors du compte rendu du conseil des ministres.

Le ministre des Finances, François Baroin, a quant à lui évoqué devant la commission des finances de l'Assemblée nationale "un risque sérieux".

La France, dont les coûts d'emprunt restent bas et n'ont pas augmenté après la dégradation de sa note souveraine par Standard & Poor's, est toujours surveillée de près.

Les trois grandes agences de notation ont placé sa note sous perspective négative et le spread franco-allemand (l'écart de rendement demandé pour détenir des obligations françaises à 10 ans plutôt que des obligations allemandes) s'est écarté mardi à environ 135 points, au plus haut depuis janvier, contre 30 à 40 points avant la crise des dettes souveraines en Europe.

"Les marchés sont plus intelligents que la droite", a répliqué Michel Sapin, ancien ministre des Finances chargé du projet présidentiel de François Hollande, dans un entretien à Reuters.

Jean-Baptiste Vey, avec Emmanuel Jarry et Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Mes listes

valeur

dernier

var.

100.66 -0.16%
1.176 -0.16%
141.55 +7.28%
70.16 +0.86%
5.92 0.00%
103.72 +0.64%
0.405 -2.41%
13.62 +1.72%
11.92 -0.83%
54.12 -0.70%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.