Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

DERICHEBOURG va lever 300 millions d'euros pour s'offrir Ecore
information fournie par AOF07/06/2021 à 16:21

(AOF) - Trois mois après la signature du contrat de rachat d'Ecore Holding, l'un de ses principaux concurrents dans le recyclage des métaux, Derichebourg s'attaque au financement du deal. Le groupe en 2007 de la fusion de la Compagnie Française des Ferrailles (CFF) et de Penauille PolyServices a annoncé ce matin l'émission prochaine de 300 millions d'euros d'obligations d'échéance 2018. Il est prévu que le produit brut de l'offre soit utilisé, avec de la trésorerie disponible (403,7 millions au 30 mars), pour financer l'acquisition.

Une fois cette dernière réalisée, et sous réserve des éventuels engagements qui pourraient être négociés avec les autorités en charge du contrôle des concentrations, le nouvel ensemble réaliserait un chiffre d'affaires pro forma de 3,88 milliards d'euros, contre 2,5 milliards en 2019/2020 pour Derichebourg.

L'Ebitda courant pro forma atteindrait 341 millions (180,9 millions pour Derichebourg). L'Ebitda courant pro forma ajusté des synergies anticipées ressortirait à 362 millions. La part de marché estimée dans le traitement des déchets métalliques en France serait de 30% à 35%.

L'opération est donc très structurante pour le groupe familial qui s'empare de 68 sites de collecte et de production dans l'Hexagone.

Grâce à Ecore, Derichebourg se renforce sur cinq principales familles de matériaux que sont les métaux ferreux (acier), métaux non ferreux (aluminium, cuivre…), batteries au plomb, papiers cartons et plastiques.

Dans une note publiée après l'annonce du rachat, LCM Midcap Partners avait rappelé la capacité de Derichebourg à intégrer de façon relutive tous types d'acquisition. Réalisée avec un timing parfait, celle-ci ne devrait pas déroger à la règle, avait ajouté l'analyste.

En Bourse, Derichebourg cède 1% à 8,675 euros, mais affiche un gain de 48% depuis le début de l'année et de 90% en six mois.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Valeurs associées

Euronext Paris +3.92%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 07/06/2021 à 16:21:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.