1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Démonstration de force Corée du Sud-USA après le tir nord-coréen

Reuters05/07/2017 à 00:59
    WASHINGTON/SEOUL, 5 juillet (Reuters) - La Corée du Sud et 
les Etats-Unis ont tiré plusieurs missiles au large de la 
péninsule coréenne mercredi matin, au lendemain d'un nouveau tir 
de missile de la Corée du Nord présenté comme une fusée de 
longue portée par le régime. 
    L'exercice de précision a été organisé pour contrer "les 
actions déstabilisantes et illégales" de la Corée du Nord, a 
annoncé l'armée américaine dans un communiqué. Plusieurs 
missiles ont été tirés en mer, a précisé Washington.  
    L'armée sud-coréenne décrit pour sa part un exercice 
militaire qui s'est tenu à l'est des côtes de la Corée du Sud. 
    "Si la Corée du Nord menace la sécurité du peuple de Corée 
du Sud et l'alliance avec les Etats-Unis, les dirigeants 
nord-coréens seront passibles d'oblitération", a annoncé 
l'Etat-major sud-coréen dans un communiqué.    
    Le président sud-coréen Moon Jae-in a ordonné l'exercice 
mardi soir, a précisé son cabinet. Il a estimé que la réponse à 
la dernière provocation de la Corée du Nord ne pouvait se 
limiter "à un simple communiqué". 
    Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a appelé mardi 
à une action globale après le nouveau tir nord-coréen et jugé 
qu'il représentait une nouvelle escalade de la menace nucléaire 
de Pyongyang. 
    Tout pays accueillant des travailleurs nord-coréens, 
fournissant une aide économique ou militaire à Pyongyang, ou ne 
mettant pas en oeuvre les sanctions des Nations unies "apporte 
son concours ou son assistance à un régime dangereux". 
    "Tous les pays devraient démontrer publiquement à la Corée 
du Nord qu'il y a des conséquences à la poursuite d'armes 
nucléaires", a-t-il ajouté. 
 
 (Phil Stewart avec Jack Kim et Christine Kim à Séoul; Julie 
Carriat pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer