Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Delta et US Airways dans le vert, voient une amélioration

Reuters24/10/2012 à 23:14

HAUSSE DU BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE DELTA AIR LINES ET US AIRWAYS

(Reuters) - Les compagnies aériennes américaines Delta Air Lines et US Airways Group ont publié mercredi des bénéfices trimestriels en hausse et ont dit percevoir une amélioration après un mois de septembre décevant.

Le bénéfice de Delta a frôlé la moyenne des prévisions des analystes, hors éléments exceptionnels, tandis qu'US Airways a dépassé les attentes. Le chiffre d'affaires des deux compagnies a été plus important que ne l'anticipaient les analystes.

Delta a déclaré que sa recette par passager -qui permet de mesurer le pouvoir de fixation des prix et le remplissage des avions- augmenterait probablement de 4 à 5% en octobre après une hausse de 3% au troisième trimestre. De son côté, US Airways a déclaré que "l'environnement des recettes semblait solide".

De nombreuses compagnies aériennes américaines ont vu leur performance en terme de recette par passager fléchir à la fin du troisième trimestre, une période pourtant traditionnellement solide qui correspond à la fin des vacances d'été.

Etant donné la faiblesse du mois de septembre, ces résultats sont "vraiment en ligne" avec les attentes, a déclaré Bill Swelbar, chercheur au centre international pour le transport aérien du MIT.

"Je continue à être impressionné par la façon dont les compagnies gèrent les coûts dans un contexte de ralentissement de la croissance, qui est une chose difficile à faire".

PROGRAMME D'ÉCONOMIES CHEZ DELTA EN 2013

Delta a annoncé qu'elle mettrait en oeuvre des mesures de réduction des coûts au cours de l'année à venir pour contenir les dépenses hors carburant.

"Nous sommes en train de mettre en oeuvre un programme d'un milliard de dollars qui générera des économies importantes dans la seconde moitié de 2013 et aboutira à des changements structurels dans la façon de fonctionner de Delta", a déclaré le directeur financier du groupe, Paul Jacobson, dans une note adressée au personnel.

Suite au ralentissement de 2008-2009, le secteur aérien américain s'est consolidé, les compagnies ont abandonné certaines liaisons non rentables et augmenté les prix des billets.

Elles ont également procédé à une réduction de leur offre pour s'adapter à la demande tout diversifiant leurs sources de revenus avec des surcoûts sur les bagages ou en faisant payer les en-cas, ce qui leur a permis de faire face à des prix des carburants très volatils.

Le bénéfice net de Delta a atteint 1,05 milliard de dollars (811 millions d'euros), soit 1,23 dollar par action, au troisième trimestre, contre 549 millions de dollars, ou 0,65 dollar par action, un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, qui comprennent un gain enregistré grâce à l'effet positif de sa couverture sur l'évolution des cours du kérosène, le bénéfice de Delta a atteint 0,90 dollar par action, contre 0,91 dollar attendu par les analystes selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires de Delta a augmenté de 1% à 9,92 milliards de dollars, juste en deçà du consensus à 9,96 milliards.

Du côté d'US Airways, le bénéfice net du troisième trimestre a atteint 245 millions de dollars, ou 1,24 dollar par action, contre 76 millions, ou 0,41 dollar par action, un an plus tôt.

Hors exceptionnels, le groupe a dégagé un bénéfice de 0,98 dollar par action, contre 0,92 dollar attendu en moyenne par les analystes.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 2,8% à 3,53 milliards de dollars, contre 3,55 milliards de dollars attendus par les analystes.

Karen Jacobs; Mathilde Gardin pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.723 -0.11%
2143.82 0.00%
22794.19 0.00%
7.27 +0.41%
58.8 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.