1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Début du chargement de combustible du premier EPR chinois

Reuters11/04/2018 à 07:49
    SHANGHAI, 11 avril (Reuters) - L'autorité chinoise de sûreté
nucléaire a autorisé le chargement de combustible dans la
centrale de Taishan, dans la province du Guangdong, signe d'une
prochaine mise en service du premier réacteur EPR chinois, a
annoncé mercredi China General Nuclear Power (CGN)  1816.HK ,
maître d'oeuvre du projet.
    Dans un message posté sur la messagerie Wechat, CGN précise
que le chargement a commencé mardi soir après une cérémonie.
L'opération prend plusieurs mois, ce qui signifie que le
réacteur 1 de Taishan pourrait être pleinement opérationnel et
raccordé au réseau avant la fin de l'année.
    CGN détient 70% du projet et le français EDF  EDF.PA  a le
solde.
    La Commission de sûreté nucléaire a confirmé mercredi son
feu vert, en soulignant que l'EPR chinois sera le premier du
monde à entrer en service.
    La construction de la centrale a débuté en 2009 et la mise
en service du premier des deux réacteurs était prévue à
l'origine pour 2013.
    La technologie d'EPR de troisième génération, conçue par le
français Areva, a subi d'importants retards et dépassements de
coûts en France et en Finlande en plus de la Chine.
    En Chine, la construction d'une centrale à Sanmen dans la
province du Zhejiang, avec cette fois un réacteur AP1000 de
Westinghouse, a aussi plus de trois ans de retard sur le
calendrier initial.
    CGN et EDF construisent également un EPR à Hinkley Point, en
Angleterre.

 (David Stanway, Véronique Tison pour le service français)
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.302 -0.36%
4853.7 -0.88%
CGG
1.15 -2.79%
55.65 -2.49%
2.002 -0.10%

Les Risques en Bourse

Fermer