1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Débordements de "black blocs" dans la marche de Paris pour le climat
Reuters21/09/2019 à 15:12

 (.)
    PARIS, 21 septembre (Reuters) - La manifestation organisée
samedi à Paris pour le climat a été la théâtre de débordements
imputés à des "individus violents" par les autorités.
    "Un black bloc se constitue au sein de la marche pour le
climat", a annoncé la préfecture de police de Paris.
    Les forces de l'ordre sont intervenues sur le boulevard
Saint-Michel avec des moyens lacrymogènes.
    Les autorités ont recommandé aux manifestants pacifiques de
faire preuve de prudence.
    "Suite à l'intervention des forces de l'ordre, le black bloc
s'est replié dans le cortège", a indiqué la préfecture de
police. "De nouvelles exactions ne sont pas à exclure."
    La manifestation pour le climat était partie en début
d'après-midi du jardin du Luxembourg, dans le Quartier latin, et
devait rejoindre le parc de Bercy.
    Avec le rassemblement pour la défense des retraites à
l'appel du syndicat Force ouvrière, c'était l'une des deux
manifestations déclarées et autorisées de la journée, coïncidant
avec un nouvel "acte" de la mobilisation des "Gilets jaunes".
 
    Ces manifestations en série se déroulent aussi en pleines
Journées du patrimoine, durant lesquelles plus de 17.000 lieux
devaient être ouverts au public en France, dont plusieurs
bâtiments officiels érigés en symboles par les "Gilets jaunes",
à commencer par le l'Elysée où les visiteurs devaient
s'enregistrer au préalable.
    Quelque 7.500 membres des forces de l'ordre, dont les
éléments circulant à moto des Brigades de répression de l'action
violente (Brav), avaient été déployés dans la capitale, un ordre
de grandeur équivalent à celui du 1er-Mai dernier.

 (Henri-Pierre André)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer