Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Débat sur la diversification énergétique en Allemagne

Reuters30/03/2014 à 18:13

DÉBAT EN ALLEMAGNE SUR LA DIVERSIFICATION DES SOURCES D'ÉNERGIE

BERLIN (Reuters) - Un débat sur un réexamen de la stratégie énergétique de l'Allemagne afin de réduire sa dépendance envers le gaz russe à la suite de la crise ukrainienne suscite des tensions au sein de la coalition gouvernementale dirigée par la chancelière Angela Merkel.

Plusieurs responsables du Parti social-démocrate (SPD), qui appartient à la "grande coalition" avec les conservateurs de Merkel, s'interrogent sur le bien-fondé d'une réorientation de la politique énergétique allemande.

Berlin importe environ 35% de son gaz de Russie.

La question sera certainement débattue mardi quand la chancelière rencontrera les dirigeants des seize Länder pour parler de la réforme des subventions sur les énergies vertes.

Hannelore Kraft, ministre-présidente du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, fortement industriel, a exigé des explications de Merkel. "La chancelière doit nous dire exactement ce qu'elle veut", a-t-elle dit au Welt am Sonntag.

L'Allemagne s'est tournée ces dernières années vers les énergies renouvelables, un programme ambitieux qui prévoit notamment la fermeture de la filière nucléaire et une réduction de l'exploitation des énergies fossiles.

Pour le ministre SPD de l'Economie et de l'Energie, Sigmar Gabriel, appuyé par les experts, il n'y a pourtant guère d'alternative au gaz russe et, malgré les tensions actuelles, il est peu probable que Moscou suspende ses exportations.

Un avis partagé par le patron de Deutsche Post DHL, Frank Appel.

Autre signe de la volonté allemande de ne pas rompre ses liens énergétiques avec la Russie, Der Spiegel rapporte que le gouvernement Merkel a décidé de ne pas s'opposer à deux accords bilatéraux largement critiqués dans les médias, l'un concernant DEA, filiale pétrolière et gazière de RWE, l'autre Wintershall, filiale de BASF.

Au sein de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière, pourtant, des voix s'élèvent pour réclamer une diversification des sources d'énergie. On rappelle les deux "guerres du gaz" de 2006 et 2009, quand l'approvisionnement de l'Europe avait été perturbé en raison des tensions russo-ukrainiennes.

"A l'avenir, il faut que nous puissions obtenir du gaz d'autres pays que la Russie", a souligné Ilse Aigner, ministre bavaroise de l'Energie.

Experts et responsables politiques évoquent les réserves du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord - Algérie, Libye, Qatar, notamment. La Norvège est également citée.

Le gaz de schiste est aussi une option mais l'idée est vivement combattue par les écologistes.

(Madeline Chambers, Guy Kerivel pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

8X8
22.6 +1.12%
6.585 0.00%
5637.51 +0.41%
0.939 +1.62%
DSV
79 0.00%
5.29 +2.32%
51.79 +1.03%
78.1 +0.59%
191.8 +3.28%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.