Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Dassault Systèmes : BMW a déployé les applications DELMIA Quintiq
information fournie par AOF07/09/2021 à 08:39

(AOF) - Dassault Systèmes a annoncé que le programme d’optimisation des performances industrielle par la transformation numérique des processus de planification et d’ordonnancement de la production de BMW est désormais opérationnel dans le cadre de son partenariat avec le groupe. Les applications DELMIA Quintiq du groupe français de haute technologie ont été déployées avec succès pour optimiser la production et l’assemblage de composants E-Drive dans les usines BMW à de Dingolfing, Leipzig et Ratisbonne.

" Les applications DELMIA Quintiq visent à aider à réduire les coûts de production grâce à une diminution des délais de mise en place et des stocks, et permettre de réagir rapidement en cas de perturbation ", a expliqué Dassault Systèmes.

" La demande des particuliers dans le domaine des véhicules électriques augmente rapidement, obligeant les constructeurs à optimiser leur réponse à ce nouveau marché aux ressources limitées. Il est par conséquent capital de garantir en temps et en heure la production des composants que requiert cette catégorie de véhicule. En effet, l'indisponibilité du moindre composant se répercute directement sur les ventes de voitures. Toutefois, il est possible de minimiser les risques de pénurie grâce à une approche originale de la planification de la production qui améliore l'agilité et l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement des composants, pour mieux maîtriser la très grande quantité de données nécessaires et d'atteindre un niveau de synchronisation optimum entre les multiples parties prenantes ", déclare Laurence Montanari, vice-présidente industrie Transport et Mobilité, Dassault Systèmes.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Informatique - Editeurs de logiciels

La dernière étude menée par EY pour le compte du Syntec Numérique souligne que les éditeurs français ont affiché une croissance de 10% de leur chiffre d'affaires l'an passé (à 16 milliards d'euros). Néanmoins cette croissance avait atteint 13% entre la période 2016/2017. De plus certains de ces grands acteurs traversent des difficultés : ainsi Criteo, numéro deux du classement, a subi un recul de son activité (passée de 2,036 milliards en 2017 à 1,947 en 2018). De même l'activité édition de Sopra Steria a reculé de 619 millions d'euros à 615,5 millions en 2018. Sans les dix premiers éditeurs du classement, le secteur afficherait une croissance de 18%. Le chiffre d'affaires généré par le Saas est passé de 24% à 37 % en trois ans pour les éditeurs. Tous les acteurs de moins de 5 ans développent désormais des offres Saas. La plupart des éditeurs soulignent que la pénurie de talents sur le marché constitue un frein à leur développement.

Valeurs associées

Euronext Paris -100.00%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.