Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Danone voit une reprise très graduelle en Asie

Reuters16/10/2013 à 11:38

DANONE RÉVISE EN BAISSE SES OBJECTIFS

PARIS (Reuters) - Danone a pâti au troisième trimestre des rappels de laits infantiles dans plusieurs pays d'Asie, dont la Chine, et estime que les effets du plan de redémarrage qu'il a mis en oeuvre dans cette zone seront très graduels.

Pour l'heure, Danone a revu en baisse ses prévisions 2013 en cours en annonçant que sa marge opérationnelle courante devrait baisser de 80 points de base alors qu'il prévoyait jusqu'à présent un repli compris entre 30 et 50 points de base.

Les analystes attendaient en moyenne une diminution de 51 points de base de la marge du groupe en 2013, les plus pessimistes voyant un recul de 80 points.

"C'est une sage décision de la part du management", estime néanmoins Pierre Tegner, analyste chez Natixis, à propos de la révision des objectifs 2013.

Le groupe français a subi cet été les conséquences des rappels de produits en raison d'une fausse alerte au botulisme dans des lots de lait infantile de son fournisseur néo-zélandais Fonterra commercialisé en Asie, un dossier qui est venu accentuer la méfiance des consommateurs chinois dans les laits pour bébé.

Danone avait annoncé dès le mois d'août que les ventes de cette division en Asie seraient "significativement impactées" par ces rappels. Il n'en avait pas moins réaffirmé qu'il pensait atteindre ses objectifs 2013.

Lors d'une conférence téléphonique, Pierre-André Térisse, le directeur financier de Danone, a précisé mercredi que le plan de redémarrage des ventes mis en oeuvre par le groupe devrait leur permettre de redécoller au début de l'année prochaine.

DES STOCKS SURDIMENSIONNÉS

Il a indiqué que les ventes consommateurs du mois de septembre se situaient en moyenne à 40% des ventes réalisées avant la crise en juillet dernier.

"On a bien un démarrage en ventes consommateurs mais on n'observe pas encore de redémarrage sur nos propres ventes", a-t-il dit en soulignant que, dans la distribution, les stocks de lait infantile étaient aujourd'hui surdimensionnés.

Un mois et demi après le début de l'affaire Fonterra nos priorités sont "d'ajuster les stocks pour traduire en ventes Danone les ventes consommateurs, de continuer à rassurer le consommateur et d'essayer de redéployer nos marques", a ajouté le directeur financier.

Sous le feu de la lutte anti-corruption, Danone a aussi décidé de remanier la direction de sa division chinoise.

Le groupe estime que l'affaire Fonterra aura des conséquences significatives sur ses résultats 2013, avec une perte de chiffre d'affaires estimée à 350 millions d'euros, une perte de marge estimée à 280 millions, dont 170 millions comptabilisés en éléments non-courants, et une perte de free cash-flow estimée à 300 millions.

Au final, le chiffre d'affaires du groupe agroalimentaire au troisième trimestre ressort à 5.259 millions d'euros, sous le consensus de 5.399 millions des analystes avec une croissance organique de 4,2% inférieure aux 4,8% attendus.

La branche "eaux" a particulièrement bien tirée son épingle du jeu (+16,9%).

Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.