Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Danone va supprimer 900 emplois pour s'adapter en Europe

Reuters19/02/2013 à 17:07

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Danone a pu compter l'an dernier sur son implantation dans les pays émergents mais la dégradation de ses performances en Europe conduiront à la suppression de 900 emplois d'ici fin 2014.

Danone se donne ainsi deux ans pour simplifier son processus de gestion dans 26 pays européens en privilégiant les départs volontaires et la mobilité interne dans ses services administratifs et d'encadrement, tout en préservant tous ses sites industriels, a expliqué Franck Riboud, le président de Danone.

Au total, 2013 sera une année de transition où les pays émergents, qui ont représenté 60% du chiffre d'affaires du groupe l'an dernier, continueront à croître tandis que l'Europe sera relancée et rénovée, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

"On va redresser l'Europe d'abord en augmentant les volumes, puis le mix et la marge suivra. Il n'est pas question d'abandonner l'Europe", a insisté le PDG.

L'exercice en cours devrait permettre de reconstruire une croissance forte, durable et rentable pour 2014", a de son côté affirmé Pierre-André Térisse, directeur financier.

L'activiste Nelson Pelz, qui détient un pour cent environ du capital de Danone depuis novembre, n'a pas voulu commenter ce plan de restructuration.

Franck Riboud s'est lui aussi refusé à parler de cet actionnaire qui dès son entrée au capital de Danone avait appelé à des réductions de coûts plus drastiques.

"Donnez-nous du temps, on fait notre boulot, on est des industriels et que des industriels", a-t-il dit en guise de message à ses actionnaires.

L'exercice 2012 de Danone s'est finalement avéré meilleur qu'attendu, notamment au quatrième trimestre, ce qui a favorisé un vif rebond à la Bourse

A 15h00, l'action Danone s'inscrivait en tête des hausses de l'indice CAC 40 avec un gain de 4,66% qui portait son cours à 52,5 euros.

DES INQUIÉTUDES LEVÉES

"Le quatrième trimestre 2012 est meilleur qu'attendu et la croissance organique prévue pour 2013 devrait compenser la baisse de marge", commente Pierre Tegner, analyste chez Natixis.

Sous couvert d'anonymat, un autre spécialiste de Danone salue "des résultats de meilleur qualité qu'attendu alors qu'il y avait des inquiétudes sur le quatrième trimestre et sur les objectifs".

Au final, ajoute-t-il, "les performances des produits laitiers frais sont bonnes, et sur l'eau minérale c'est canon".

Pour la première fois de son histoire, Danone a vu en 2012 son chiffre d'affaires dépasser le seuil des 20 milliards d'euros puisqu'il s'est inscrit à 20.869 millions, en hausse de 5,4% en données comparables.

Sur le seul quatrième trimestre, la progression des ventes dans les produits laitiers frais ressort à 1,3% et les Eaux ont fait un bond de 8,5%.

En 2012, plus de 60% des ventes de Danone ont été réalisées hors d'Europe, notamment en Chine, en Russie et aux Etats-Unis.

Mais en Europe, les ventes ont baissé de 3% et le résultat opérationnel réalisé dans cette zone a reculé de plus de 10%.

Danone parie pour 2013 sur une croissance de ses ventes d'au moins 5%, une baisse de sa marge opérationnelle en baisse entre 50 et 30 points et un free cash-flow situé autour de 2 milliards d'euros.

Les effets de la réduction des coûts devraient se faire sentir à la fin 2013 permettant à la baisse de la marge d'être "plus proche des -30 que des -50".

Au titre de 2012, le groupe propose de verser un dividende de 1,45 euro par action, contre 1,39 euro un an plus tôt. Les analystes attendaient 1,46 euro.

Edité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

60.36 -0.13%
5387.38 +1.34%
93.9 +0.38%
6.108 +0.73%
30.5 +0.33%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.