Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Danone se renforce au Maroc pour 550 millions d'euros

Reuters27/06/2012 à 23:32

Danone se renforce au Maroc pour 550 millions d'euros

PARIS (Reuters) - Danone a annoncé mercredi prendre le contrôle du groupe marocain Centrale laitière, un investissement de 550 millions d'euros qui lui permet de se renforcer sur un marché émergent alors que la crise en Europe l'a contraint récemment à un avertissement sur ses résultats.

Le groupe d'alimentation déboursera 550 millions d'euros pour porter à 67% sa participation dans Centrale laitière, dont il possédait 29,2% depuis 2001, en reprenant une partie des parts actuellement détenue par SNI, la holding d'investissement de la famille royale marocaine.

Numéro un des produits laitiers au Maroc avec près de 60% de parts de marché, Centrale laitière a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 6,6 milliards de dirhams (600 millions d'euros), en hausse de 7,1%, et a dégagé un bénéfice net de 458,3 millions de dirhams.

Le groupe, dont la gamme de produits inclut déjà plusieurs marques de Danone, emploie quelque 4.000 personnes et possède la plus importante plate-forme de distribution du Maroc avec 30 bases logistiques desservant 70.000 points de vente.

Les modalités de la montée au capital de Danone le valorisent à 1,46 milliard d'euros environ.

Soumise à l'accord des autorités compétentes, la transaction devrait être finalisée d'ici à la fin de l'année, précise Danone dans un communiqué.

"La participation majoritaire permettra à Danone d'intégrer la Centrale Laitière dans ses comptes consolidés et l'opération sera relutive sur le bénéfice net par action de Danone dès la première année", explique le groupe français dans un communiqué.

Il ajoute que cette opération va lui permettre "d'investir davantage sur un marché à fort potentiel".

"NOUVELLE FRONTIÈRE"

Le Maroc, qui compte plus de 32 millions d'habitants, devrait enregistrer une croissance d'un peu moins de 3% cette année après 5% en 2011, selon les dernières prévisions de la banque centrale.

Dans un entretien aux Echos, le PDG de Danone, Franck Riboud, assure que son groupe va "changer de dimension en Afrique du Nord" grâce cette opération.

"Entre le Maroc, l'Algérie, la Tunisie et l'Egypte, nous allons réaliser un milliard d'euros de chiffre d'affaires au total, dont environ 900 millions dans les produits laitiers frais", a-t-il dit au quotidien économique.

"Nous avons la volonté de continuer à construire nos activités en Afrique. Dans les années qui viennent, ce sera notre nouvelle frontière", a-t-il souligné.

Danone a réaffirmé la semaine dernière sa volonté de poursuivre son développement dans les pays à fort potentiel de croissance, après avoir abaissé son objectif de marge pour 2012 en raison notamment de la chute de la consommation en Espagne.

De son côté, SNI a expliqué mercredi souhaiter mettre en bourse ultérieurement une partie "significative" du capital de Centrale laitière pour élargir son flottant.

A la Bourse de Paris, l'action Danone a terminé mercredi à 47,43 euros, valorisant le groupe à 30,5 milliards d'euros. Le titre cède 2,35% depuis le début de l'année, après une hausse de 3,3% en 2011.

Marc Angrand, édité par Benoît Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.