Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Danone lance un plan d'économie additionnel 200 millions d'euros

Reuters13/12/2012 à 10:32

DANONE PRÉVOIT 200 MILLIONS D'EUROS D?ÉCONOMIES SUPPLÉMENTAIRES SUR 2013 ET 2014

PARIS (Reuters) - Un mois après l'entrée de l'activiste Nelson Peltz dans son capital, Danone a annoncé jeudi de nouvelles mesures d'économies en Europe pour faire face à une dégradation de la conjoncture économique qu'il juge durable.

D'un montant d'environ 200 millions d'euros, ce plan s'étalera sur 2013 et 2014.

Dans une interview accordée à Reuters, Laurent Sacchi, directeur délégué à la présidence du groupe, a précisé que le plan ne prévoyait aucune fermeture d'usine et qu'il s'ajoutait aux économies d'environ 500 millions que le groupe réalise depuis plusieurs années dans le monde.

Le projet, qui sera soumis aux représentants du personnel d'ici mars 2013, devrait toucher toutes les activités de Danone et plusieurs pays d'Europe, a-t-il ajouté.

Les fonctions d'encadrement, principalement celles concernant les finances et les ressources humaines, seront "potentiellement" impactées par ce plan qui ne concerne pas en revanche les sites industriels, a poursuivi Laurent Sacchi.

Ce volet social sera engagé sur la base du volontariat et en privilégiant la mobilité interne.

Danone emploie 102.000 salariés dans le monde, dont 27.000 en Europe parmi lesquels 9.000 sont des cadres supérieurs.

Prié de dire si cette annonce était une réponse aux appels à la réduction des coûts lancés par Nelson Peltz, Laurent Sacchi a répondu: "Ce n'est pas l'effet Peltz; ce genre de décision est mûrement réfléchie et prend plus d'un mois à être mise en place".

Il a confirmé que le milliardaire avait acquis près de 1% du capital du groupe et s'est refusé à tout autre commentaire.

S'agissant des craintes des analystes d'une nouvelle baisse de 50 points de base de la marge opérationnelle de Danone en 2013, Laurent Sacchi a simplement répété que le groupe serait confronté en 2013 aux mêmes types de pressions qu'en 2012.

L'action Danone a clôturé mercredi à 50,36 euros. Depuis le début 2012, le titre progresse d'à peine 3,7%, alors que le CAC 40 a crû de 15% et l'indice sectoriel européen de 21%.

Noëlle Mennella, édité par Wilfrid Exbrayat


Mes listes

valeur

dernier

var.

CGG
1.898 +2.59%
1.231 0.00%
8.885 -0.62%
215.65 -0.39%
1.89 0.00%
1.278 0.00%
3.83 +0.66%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.