Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Danone confirme ses objectifs 2021
information fournie par AOF29/07/2021 à 12:00

Le chiffre d'affaires consolidé du premier semestre 2021 s'élève à 11,8 milliards d'euros, en croissance de +1,6% en données comparables. (Crédits photo : Flickr - Anieszka Kubilus )

Le chiffre d'affaires consolidé du premier semestre 2021 s'élève à 11,8 milliards d'euros, en croissance de +1,6% en données comparables. (Crédits photo : Flickr - Anieszka Kubilus )

(AOF) - Danone a publié un bénéfice net, part du groupe, de 1,068 milliard d'euros au cours du premier semestre 2021, en hausse de 5,2% sur un an. Le résultat opérationnel courant du géant de l'agroalimentaire s'élève pour sa part à 1,55 milliard d'euros (-8,9%), soit une marge de 13,1%, en repli de 86 points de base (pb) en données publiées et de 83 pb en données comparables. Cette variation s'explique surtout par l'impact négatif de l'inflation des coûts de matières premières et un mix catégorie défavorable, ayant un impact combiné de -490 pb.

Le chiffre d'affaires consolidé du premier semestre 2021 s'élève à 11,8 milliards d'euros, en croissance de +1,6% en données comparables. En données publiées, le il recule de 2,9%, pénalisé notamment par l'impact négatif des taux de change (-5,5%) dû à la dépréciation de plusieurs devises face à l'euro, et intègre un effet périmètre légèrement positif de +0,5%, ainsi qu'une contribution organique de +0,4% des pays en hyperinflation.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires est en hausse de 6,6% en données comparables, à 5,95 milliards d'euros.

En Europe et en Amérique du Nord, le chiffre d'affaires progresse de +6,4% en données comparables, soutenu par le redressement des Eaux et par la performance toujours solide d'EDP, ainsi que par le retour à la croissance de la Nutrition Spécialisée. Dans le Reste du Monde, le chiffre d'affaires progresse de +6,9% en données comparables, grâce notamment à des bases de comparaison plus faibles pour EDP et pour les Eaux.

Danone a réitéré ses objectifs pour le reste de l'exercice et prévoit un retour à la croissance rentable dès le second semestre, la marge opérationnelle courante 2021 étant attendue globalement en ligne avec celle de 2020.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Des difficultés pour les acteurs du secteur

Les  entreprises de l'agroalimentaire demandent des aides pour la valorisation des stocks des invendus à travers notamment un crédit d'impôt et un plan de relance spécifique.

Même un grand groupe comme Danone remet en question sa stratégie. Pour la première fois depuis 2011 il a mis en place un plan de restructuration consistant en la réalisation d'un milliard d'euros d'économies, une rationalisation du portefeuille de produits et la suppression de 2.000 postes. Son dirigeant estime, qu'au-delà du choc de la Covid, le groupe est resté trop longtemps tourné vers une stratégie globale et non locale.

En revanche Nestlé se porte mieux. Sur les neufs premiers mois, sa croissance organique a été de 3,5 %, portée par un fort dynamisme de l'activité au troisième trimestre (+5 %) et par ses activités de café et d'alimentation pour animaux domestiques.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.49%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.