Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Danone annonce deux arrivées au sein de son conseil d'administration
information fournie par AOF03/10/2022 à 12:40

(AOF) - Danone annonce que deux dirigeants ont été choisis par le Conseil d’administration en qualité d’administrateurs indépendants : Gilbert Ghostine et Lise Kingo. Gilbert Ghostine et Lise Kingo rejoindront le Conseil d'administration respectivement à partir du 15 octobre et du 1er décembre. Ils remplaceront Guido Barilla, qui a décidé de quitter le Conseil par anticipation, et Cécile Cabanis, qui a quitté le Conseil le 30 juin.

Gilbert Ghostine est le Directeur général de Firmenich, entreprise suisse leader mondial du secteur de fragrances et des arômes. Lise Kingo est administratrice indépendante de Sanofi et Covestro, ainsi que membre non-exécutif du conseil de la société d'investissement Aker Horizons. Elle était anciennement Directrice générale et Directrice exécutive du programme Pacte Mondial de l'Organisation des Nations Unies.

"La cooptation de Gilbert Ghostine et Lise Kingo est un progrès supplémentaire dans le renouvellement du Conseil d'Administration de Danone. Leur expérience de dirigeants ainsi que leur expertise dans les biens de grande consommation, la santé, la nutrition et le développement durable, seront un atout pour le Conseil dans le cadre de la mise en place de la stratégie Renew Danone. Je tiens à les remercier pour leur engagement, et me réjouis de notre future collaboration", déclare Gilles Schnepp, Président du Conseil d'Administration.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points-clés

- Leader mondial de l'industrie alimentaire : premier dans les produits laitiers frais (marques Activia, Gervais, Alpro, Oikos, Actimel…), deuxième mondial dans la nutrition infantile et médicale (Blédina, Dumex, SGM, Aptamil, Theocate…) et troisième dans les eaux embouteillées (Mizone, Volvic, Evian et Acqua) ;

- Ventes de 24,3 Mds€ réparties en 3 pôles : produits laitiers ou végétaux pour 54 %, nutrition spécialisée pour 31% et les eaux embouteillées ;

- Revenus équilibrés entre l’Europe-Amérique du nord (57 %, dont 22 % pour les Etats-Unis) et le reste du monde -Argentine, Brésil, Mexique, Chine, Indonésie, Russie, Turquie et Maroc ;

- Modèle 2030 « One Planet. One Health » : à partir de la raison d’être « apporter la santé par l’innovation », accélérer la croissance, maximiser l’efficacité, développer les marques engagées et rehausser la rentabilité ;

- Capital ouvert mais bloqué (droits de vote doubles, vote limité aux AG...), Gilles Schnepp présidant le conseil d’administration de 16 membres, Antoine de Saint-Affrique assurant la direction générale et François Riboud étant président d’honneur ;

- Bilan sain avec une dette nette de 10,2 Mds€ et un autofinancement libre de 2,5Mds€.

Enjeux

- Stratégie Renov Danone 2024 : fondée sur 4 piliers : identifier les axes de croissance du futur, retrouver la compétitivité, se développer sélectivement et gérer le portefeuille /avec de nouveaux objectifs 2022-2024 : 3 à 5 % de hausse annuelle des ventes et marge opérationnelle de + 12 % grâce aux économies du plan Local First /dont un objectif intermédiaire 2023-2024 : rotation du portefeuille de 10 % du chiffre d’affaires, investissements limités à 4,5 % du chiffre d’affaires et hausse du besoin en fonds de roulement ;

- Stratégie d’innovation contribuant à un quart des ventes annuelles et réalisée dans 2 centres internationaux et 7 centres spécialisés : 6 thèmes : microbiotes, matrices végétales, emballages et après-plastique, naturalité et organique, allergies et vieillissement en bonne santé / co-construction avec les consommateurs par recours aux méthodes agiles ;

- Stratégie environnementale de longue date : « Plan d’accélération pour le climat » avec 2 Mds€ investis (2020-22 ) dans les marques du groupe, l’agriculture, les emballages (84 % recyclables) et la digitalisation / « WeActForWater » : réduction de moitié de l’usage de plastique vierge soit, en 2025, 50 % de PET recyclé (rPET) au niveau mondial et 100 % en Europe, accélération de la neutralité carbone en Europe d’ici 2025 (2020 pour Evian et Volvic), fonds d'accès à l'eau (50 millions de personnes d’ici 2030) /certification B Corp pour 50 % du chiffre d’affaires ;

- Renforcement, avec l’achat de Follow your Heart, de l’activité produits d’origine végétale (ventes attendues à 5 Mds€ en 2025 vs 2 Mds€ en 2020) ;

- Revue en cours du portefeuille, d’autres cessions étant attendues après celle d’Aqua d’or au Danemark.

Défis

- Impact de l’inflation des matières premières : hausse de 10 à 12 % des prix du lait (+ 10 % du chiffre d’affaires) ;

- Impact de la guerre Russie-Ukraine : arrêt des importations et exportations non essentielles (les eaux essentiellement) et maintien de la production de produits laitiers et de la nutrition infantile (13 usines, 8 000 salariés, soit 5 à 6 % des ventes et 3 à 5 % du résultat d’exploitation) ;

- Renouvellement total du conseil d’administration, de 12 membres à terme, d’ici 2023.

Développement de l'industrie laitière chinoise

Le gouvernement chinois encourage la consommation de produits laitiers pour améliorer la nutrition et les défenses immunitaires de la population, tout en cherchant à réduire la dépendance du pays aux importations. Souhaitant tourner la page du scandale du lait infantile mélaminé, qui avait affecté 300.000 bébés en 2008, la production de lait repart dans le pays, après dix ans de stagnation. Les grands groupes industriels (Mengniu , Yili, Youran ou Modern Dairy) n'exportent pas et se concentrent sur un marché intérieur, qui croît de 4 à 5 % par an. Ils développent de très grosses fermes et misent fortement sur l'innovation, en investissant quatre fois plus que tous leurs concurrents dans le monde.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.34%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.