Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

DAMARTEX : nette amélioration des résultats au premier semestre
information fournie par AOF10/03/2021 à 18:17

(AOF) - Au premier semestre, clos fin décembre, le résultat net de Damartex s’est établi à 11,1 millions d'euros contre 1,9 million d'euros, un an auparavant. L’Ebitda opérationnel a clôturé en sensible progression à 26,6 millions d'euros contre 11,5 millions d'euros sur l’exercice précédent. " Cette performance s’explique par le rebond d’activité enregistré principalement sur le deuxième trimestre 2020, couplé à une politique fine de maitrise des coûts, notamment marketing, pour adresser avec prudence un environnement de marché dégradé ", a expliqué le spécialiste de la Silver Economy.

Le chiffre d'affaires s'est établi à 402,3 millions d'euros, en croissance de 4,2% en taux réels (+4,7% à taux de change constants).

" La solidité financière du groupe lui permet d'accélérer son plan de transformation et de poursuivre une politique de croissance externe opportuniste en ligne avec ses ambitions de développement sur le marché de la Silver Economy ", explique Damartex, qui affiche une situation financière nette de +17,9 millions d'euros.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Difficultés inédites pour les grands magasins

Le secteur doit affronter une conjonction d’épreuves inédites suite à la crise sanitaire : fermeture des points de vente, désertion des clients internationaux et désaffection des Français pour la mode. Les Galeries Lafayette vont perdre la moitié de leur chiffre d’affaires cette année (soit 1,7 milliard d’euros) et subir des pertes d’exploitation très significatives, comme ils n’en ont jamais enregistré depuis vingt-cinq ans. Le retour en France des touristes internationaux devrait être très progressif. Le groupe estime qu’il ne devrait retrouver le niveau de 2019 qu’en 2024. Le Bon Marché ou Le BHV pâtissent également du télétravail et des nouvelles restrictions à l’utilisation de la voiture dans la capitale. Le groupe Printemps, qui a obtenu un PGE de 150 millions d’euros, va fermer sept magasins en France. Pour se redresser, les acteurs misent sur le numérique et modifient leur positionnement en se tournant davantage vers la clientèle locale et en transformant les magasins en des lieux de vie.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.94%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.