1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Croix gammées et tags antisémites dans un cimetière près de Lyon
Reuters20/02/2019 à 16:56

    LYON, 20 février (Reuters) - Des croix gammées et des tags
antisémites ont été découverts mercredi matin sur un monument
aux morts du cimetière de Champagne-au-Mont d'Or, près de Lyon. 
    Une promeneuse a découvert trois croix gammées peintes à la
peinture rouge ainsi que les inscriptions à l'orthographe
approximative "Paskon A pa Le shoa" et "shoa blabla" taguées en
grandes lettres de la même couleur. Le jardin du souvenir, en
périphérie du cimetière chrétien de la commune, recueille les
cendres des personnes ayant choisi l'incinération. 
    Le jardin a été fermé pour permettre l'intervention des
équipes de la police scientifique et de la brigade de recherche
de la gendarmerie. Le préfet délégué à la sécurité s'est rendu
sur place.
     Le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, a condamné "avec la
plus grande fermeté les inscriptions @antisémites découvertes ce
matin dans un cimetière de Champagne-au-Mont-d'Or". 
    "L'antisémitisme, la xénophobie, l'homophobie ou toute autre
forme de haine n'ont pas leur place dans notre République",
a-t-il ajouté. Il a également contacté les représentants du Crif
et du Consistoire pour les assurer de la solidarité de l'Etat.
    Le parquet de Lyon doit récupérer dans l'après-midi les
premiers éléments de l'enquête et décider de l'opportunité
d'ouvrir une information judiciaire. 
    La profanation dans la nuit de lundi à mardi du cimetière
juif de Quatzenheim, un village de 800 habitants situé à une
vingtaine de kilomètres à l'ouest de Strasbourg, avait provoqué
une grande émotion et Emmanuel Macron s'était rendu sur place.
    Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées
mardi pour dénoncer la recrudescence des faits antisémites
contre lesquels le chef de l'Etat a promis des "actes forts".

 (Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse)
 

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • trhorius
    20 février17:21

    si seulement tous ces politiques mettaient autant d'énergie et d'efficacité dans tous les domaines essentiels au bon fonctionnement du pays... plutôt que de courir après le moindre ado fan de dieudonné s'ennuyant avec un poska ... l'acte n'en demeure pas moins misérable et irrespectueux mais tout de même, on est loin des néonazis américains qui manifestent en pleine rue comme on a pu le voir sur le web

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer