Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Crise du lait : le géant du fromage renâcle à payer plus les éleveurs

Le Parisien04/08/2015 à 09:21

Crise du lait : le géant du fromage renâcle à payer plus les éleveurs

C'est un courrier du groupe Savencia (anciennement Bongrain), connu pour ses fromages comme Caprice des dieux, Tartare, Elle & Vire ou Coeur de lion. Deux pages qui jettent un sérieux froid sur les accords conclus fin juillet au ministère de l'Agriculture visant à fixer un prix minimum d'achat aux éleveurs de 340 € les 1 000 litres de lait. « Contrairement à ce qui a pu être dit, aucun engagement de niveau de prix n'a été pris lors de cette table ronde », assure le directeur des approvisionnements laitiers de Savencia dont dépendent des milliers d'éleveurs en France.

Il explique aussi que le groupe échappe aux accords car il ne commercialise ni pack de lait classique, ni yaourts nature, ni fromages premier prix mais des produits de marque plus élaborés. Le leadeur mondial du « lait transformé », deuxième fromager en France derrière Lactalis, alerte aussi sur son obligation de continuer à s'approvisionner en lait bon marché chez nos voisins européens en raison de ses nombreux contrats en cours à l'international sous peine de « mesures de rétorsion des pays importateurs ».

Pour les éleveurs, c'est la goutte de lait qui fait déborder le vase. « Bongrain veut le beurre, l'argent du beurre mais aussi la crémière. Ils font croire qu'ils ne peuvent rien lâcher alors qu'ils profitent cet été des cours mondiaux qui dégringolent », s'insurge André Bonnard, éleveur laitier et président de la FNPL (Fédération nationale des producteurs laitiers). Selon lui, Savencia est même en train d'augmenter ses marges en bafouant les accords qui demandaient de « maintenir l'application stricte des tarifs négociés en février 2015 » avec la grande distribution. « Savencia versait 340 € les 1 000 litres en début d'année contre 300 € aujourd'hui aux éleveurs », dénonce André Bonnard. Même discours du côté du syndicat majoritaire des agriculteurs, la FNSEA, où la vice-présidente, Christiane Lambert, ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.