Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Crise agricole : barrages levés en Moselle, nouvelles actions à Marciac

Le Parisien28/07/2015 à 20:00

Crise agricole : barrages levés en Moselle, nouvelles actions à Marciac

Les barrages ont été levés par les agriculteurs en fin d'après-midi en Moselle selon  le président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) de Moselle, Jean-Marc Brême.

Ce mardi, dès 8h30, les éleveurs qui protestent contre les distorsions de concurrence avec les autres pays européens s'étaient installés près de Thionville pour s'élancer sur l'A31 et sur l'A4. Auparavant, ils avaient déversé du fumier devant un magasin Metro et un restaurant McDonald's de Metz.

Près de 150 tracteurs étaient positionnés vers la croix d'Hauconcourt sur l'A31. Les agriculteurs filtraient les passages pour arrêter tous les camions frigo. «Nous avons intercepté du soi-disant lait français emballé en Allemagne, des pêches italiennes et de la viande bovine argentine», a déclaré Jean-Marc Brême, expliquant qu'une petite partie de ces chargements avait été déversée sur la chaussée, et soulignant n'avoir trouvé que très peu de produits français dans les camions «contrôlés».

Sur l’A4, à hauteur de Phalsbourg, un autre barrage filtrant a été installé au niveau de la jonction avec la N4 (axe Nancy-Strasbourg). A la mi-journée on notait 11km de bouchons dans la direction Strasbourg-Paris. Selon les agriculteurs, le plan d’urgence du gouvernement ne répond pas à leurs besoins. «On doit pouvoir étaler nos dettes et revenir à un coût de production équivalent au prix de vente», explique un éleveurs dans le Républicain Lorrain.

Les perturbations en fin de matinée (CRIR)

Les éleveurs attendent Manuel Valls de pied ferme à Marciac

Quelques centaines d'agriculteurs en colère ont également dressé mardi des barrages filtrants aux entrées du village gersois de Marciac (Gers), hôte depuis lundi du plus important festival de jazz de France. Les agriculteurs du Gers souhaitent rencontrer le Premier ministre Manuel Valls, attendu ce mercredi à Marciac. «La première chose que nous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.