Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CS GROUP

16.65CHF
-1.25% 
valeur indicative 14.17 EUR
Ouverture théorique 16.31

CH0012138530 CSGN

SIX Swiss Exchange données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    16.86

  • clôture veille

    16.86

  • + haut

    16.92

  • + bas

    16.59

  • volume

    8 231 066

  • valorisation

    42 558 MCHF

  • capital échangé

    0.32%

  • dernier échange

    18.05.18 / 17:30:09

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter CS GROUP à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CS GROUP à mes listes

    Fermer

Credit Suisse refond sa stratégie et veut lever CHF6 milliards

Reuters21/10/2015 à 11:03

* Le groupe veut lancer deux augmentations de capital * La gestion de fortune privilégiée, la banque d'investissement va maigrir * Des suppressions de postes en vue à Londres et en Suisse * Le bénéfice imposable a baissé de 34% au T3 * L'action en recul en Bourse de Zurich (Actualisé avec précisions, commentaire, cours de Bourse) par Joshua Franklin ZURICH, 21 octobre (Reuters) - Credit Suisse Group CSGN.VX a annoncé mercredi une refonte d'ampleur de sa stratégie et compte pour cela lever six milliards de francs (5,5 milliards d'euros) de capitaux frais, initiatives qui marquent sa reprise en main par Tidjane Thiam, son directeur général en poste depuis juillet. Ce dernier a également remanié l'équipe de direction et précisé vouloir introduire en Bourse une partie du capital des activités bancaires en Suisse. Sa stratégie vise à mettre l'accent sur la gestion de fortune et la croissance en Asie, tout en réduisant le poids -- et les besoins de fonds propres -- de la banque d'investissement. La deuxième banque suisse fait en la matière le même choix que sa grande rivale UBS UBSG.VX et plusieurs autres acteurs du secteur, tirant les conclusions du durcissement de la régulation depuis la crise financière, qui pèse sur la rentabilité de la banque d'investissement. Les résultats financiers de Credit Suisse du troisième trimestre, inférieurs aux attentes du marché et que Tidjane Thiam a jugés "pas très bons", soulignent le besoin de changement du groupe. Le bénéfice imposable trimestriel a reculé de 34% à 861 millions de francs alors que les analystes attendaient en moyenne 1,2 milliard. "Cela devrait, d'une certaine manière, valider la stratégie et cela confirme certaines des idées qui nous ont guidés vers cette stratégie", a déclaré le directeur général lors d'une conférence de presse. "L'ambition de cette stratégie est fondamentalement de croître. Croître et résoudre pour de bon la question des capitaux." Le bilan de Credit Suisse est moins solide que celui de ses principaux concurrents et constitue depuis longtemps un motif de préoccupation pour certains investisseurs. Tidjane Thiam a précisé vouloir réduire les coûts annuels de deux milliards de francs d'ici la fin 2018. LE TITRE BAISSE MAIS LES COMMENTAIRES SONT POSITIFS Si l'action du groupe perdait plus de 5% vers 8h00 GMT, les analystes émettent des jugements favorables sur la nouvelle stratégie. "Au final, nous considérons les annonces comme positives", résume Jernej Omahen, de Goldman Sachs, précisant que le montant des augmentations de capital est conforme aux attentes, que les objectifs de réduction des coûts sont crédibles et que le projet de mise en Bourse de la branche suisse est une bonne surprise. La reprise en main de Credit Suisse s'illustre aussi par les changements de personnes annoncés mercredi: Pierre-Olivier Bouée, Iqbal Khan et Lara Warner figurent parmi les promus au comité exécutif du groupe, tandis que Gaël de Boissard, Hans-Ulrich Meister et Robert Shafir, entre autres, quittent l'équipe de direction. Parallèlement, la banque prévoit de supprimer 1.600 postes en Suisse au cours des trois ans à venir et de réduire ses effectifs à Londres, a expliqué le directeur général. Il a précisé que 1.800 des postes basés à Londres n'avaient pas besoin d'y demeurer, la capitale britannique étant une localisation particulièrement coûteuse. Les deux appels au marché prévus doivent se faire sous la forme d'un placement privé de 1,35 milliard de francs et d'une augmentation de capital par émission de droits de souscription pour environ 4,7 milliards. Une assemblée générale extraordinaire est prévue le 19 novembre. Les estimations des analystes en matière de besoins de capitaux s'échelonnaient de cinq à dix milliards de francs. Tidjane Thiam a précisé que l'augmentation du capital devrait porter le ratio de fonds propres proforma à 12,2% et qu'il devrait rester durablement au-dessus de 12%. "Le renforcement de notre situation de capital nous permettra de maîtriser notre propre destin et de bâtir une stratégie visant à faire de Credit Suisse un leader incontesté de la banque privée et de la gestion de fortune", a-t-il dit. La nouvelle stratégie passe aussi par la création de trois grandes divisions géographiques (la banque universelle en Suisse, l'Asie-Pacifique et la gestion de fortune à l'international) et deux divisions de banque d'investissement (marchés mondiaux d'une part, banque d'investissement et marchés de capitaux d'autre part). <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ Le communiqué de résultats http://bit.ly/1W4G4eZ Le communiqué sur les augmentations de capital http://bit.ly/1MDeniY ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> (Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Valeurs associées

-1.25%

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.758 -0.59%
30.23 -1.27%
CGG
2.378 +2.50%
0.924 -2.48%
1.13 0.00%
4.4 0.00%
78.62 -1.19%
41.535 -0.50%
19.953 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.