1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Crédit agricole annonce une charge de 491 millions d'euros sur LCL à cause des taux bas
Reuters20/01/2017 à 19:23

CRÉDIT AGRICOLE ANNONCE UNE CHARGE DE 491 MILLIONS D'EUROS SUR LCL À CAUSE DES TAUX BAS

PARIS (Reuters) - Le Crédit agricole a annoncé vendredi l'inscription d'une charge de 491 millions d'euros sur sa filiale LCL à cause du bas niveau des taux d'intérêt qui affectera le résultat net 2016, mais le groupe bancaire a réaffirmé les objectifs de son plan stratégique à moyen terme.

Crédit agricole a précisé que cette dépréciation de l'écart d'acquisition impacterait directement le résultat net, part du groupe, qui sera publié le 15 février mais qu'elle n'affectait pas sa solvabilité, sa liquidité ou sa politique de dividende.

"L'environnement macroéconomique et financier actuel dans lequel LCL opère, notamment le contexte de taux bas ayant conduit à des renégociations massives des prêts immobiliers, pèse sur la valeur d'utilité de LCL et aboutit à la constatation d'une dépréciation de l'écart d'acquisition", explique Crédit agricole dans un communiqué.

La troisième banque française souligne que son conseil d'administration confirme son intention de proposer à la prochaine assemblée générale un dividende de 0,60 euro par action au titre de 2016 et de ne pas baisser le niveau du dividende à partir de 2017.

En excluant la charge de dépréciation annoncée, ajoute-t-elle, le résultat net part du groupe sous-jacent 2016 sera en ligne avec le consensus des analystes financiers, qui donne trois milliards d'euros.

Les banques de détail souffrent de l'environnement de taux d'intérêt bas qui pèse sur leurs revenus en incitant les clients à renégocier leurs crédits pour bénéficier d'un taux plus bas.

Une source syndicale avait dit en décembre à Reuters que LCL prévoyait de supprimer entre 750 et 850 postes d'ici à la fin 2018, soit environ 20% de ses fonctions administratives et de support.

(Gilles Guillaume et Maya Nikolaeva, édité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.69%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ericlyon
    20 janvier19:48

    Ils découvrent les taux bas justement maintenant qu'ils commencent à remonter, c'est surprenant !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5546.36 -0.45%
17.17 +1.60%
22.61 -0.94%
0.0261 +3.16%
2.387 +0.46%

Les Risques en Bourse

Fermer