1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Course en vue pour refaire voler les 737 MAX quand Boeing aura le feu vert
Reuters17/05/2019 à 13:30

    par Eric M. Johnson et Tracy Rucinski 
    SEATTLE, 17 mai (Reuters) - Quand les autorités mondiales de
l'aviation civile auront donné leur feu vert à une reprise des
vols du 737 MAX de Boeing  BA.N , les compagnies aériennes qui
ont mis ces avions en hibernation depuis la mi-mars se lanceront
dans une course contre la montre inédite pour les réintégrer
rapidement dans leur flotte.
    Réutiliser le 737 MAX est pour elles un enjeu d'ampleur afin
d'optimiser leurs itinéraires et améliorer leurs marges après
avoir dû annuler des milliers de vols à la suite de
l'interdiction de vol motivé par les deux accidents en moins de
six mois survenus avec ce modèle d'avion, le plus vendu de
Boeing. 
    Les compagnies aériennes un peu partout dans le monde ont
mis en garde contre l'impact majeur qu'aurait sur leurs
bénéfices une interdiction de vol prolongée.
    Les régulateurs internationaux de l'aviation civile se
réuniront le 23 mai pour examiner la mise à jour logicielle et
le programme actualisé de formation des pilotes proposé par
Boeing. Mais des doutes subsistent quant à la rapidité de leur
décision. 
    Aux Etats-Unis, à la suite de l'approbation réglementaire
des correctifs apportés par Boeing, les compagnies aériennes
devront passer en revue une liste de contrôles approuvée par la
Federal Aviation Administration (FAA), ont expliqué des
responsables du secteur.
    Cette opération, qui peut varier d'un exploitant à l'autre,
comprend le recyclage des moteurs, le changement et le
remplissage des fluides, le retrait des capots des moteurs et
les contrôles de routine électriques et hydrauliques.
    
    CASSE-TÊTE
    Chaque compagnie aérienne devra aussi télécharger la mise à
jour logicielle du système anti-décrochage (MCAS) de Boeing,
impliqué dans les accidents d'octobre et mars derniers, et leurs
pilotes devront suivre une formation complémentaire.
    Jason Goldberg, porte-parole du syndicat américain de
pilotes Allied Pilots Association, a déclaré qu'il faudrait
environ une semaine pour préparer la flotte des MAX d'American
Airlines  AAL.O , sans compter la formation complémentaire.
    "Pendant que les avions sont entreposés, il est bien sûr
possible d'effectuer des travaux de maintenance. Mais en ce qui
concerne les étapes de remise en service, rien ne sera fait
avant que les avions ne soient autorisés à voler à nouveau",
a-t-il dit.
    La formation des pilotes sera aussi un casse-tête.
    Boeing a fait savoir jeudi qu'il était en train de soumettre
un plan de formation des pilotes à l'approbation de la FAA,
après quoi chaque compagnie aérienne pourra développer son
propre programme de formation approuvé par la FAA.
    Southwest Airlines  LUV.N , le plus grand exploitant de 737
MAX au monde, a convenu avec ses 10.000 pilotes d'un délai de 30
jours pour mettre en place la formation complémentaire, a
déclaré Mike Trevino, porte-parole du syndicat de pilotes de la
compagnie Southwest Airlines Pilots Association.
    "S'il s'agit d'une formation sur ordinateur, ce ne sera pas
difficile à mettre en place. Les pilotes peuvent le faire chez
eux", a-t-il expliqué.
    Selon un projet de rapport rédigé par un panel de pilotes,
d'ingénieurs et d'autres experts nommés par la FAA, les pilotes
n'auront besoin que d'une formation supplémentaire sur
ordinateur plutôt que sur simulateur. D'autres régulateurs et
associations de pilotes ont cependant préconisé davantage de
préparation avant de reprendre les commandes des 737 MAX
remaniés. 
    Southwest Airlines devrait télécharger le nouveau logiciel
dans un site du désert californien où ses 34 MAX sont garés.
American Airlines devrait l'installer dans son centre de
maintenance de Tulsa, dans l'Oklahoma.
    Southwest et American ont programmé des vols avec des 737
MAX les 6 et 20 août respectivement. Si les avions ne sont pas
autorisés à voler d'ici là, elles seront obligées d'annuler à
nouveau plus de 100 vols par jour.

 (Dominique Rodriguez pour le service français, édité par
Catherine Mallebay-Vacqueur)
 

Valeurs associées

NASDAQ 0.00%
NYSE +2.12%
NYSE -0.96%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer