1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coupures de courant : "Ce n'est pas de la délinquance", estime Philippe Martinez
Boursorama avec AFP Services22/01/2020 à 09:33

En Isère, l'usine hydro-électrique la plus puissante de France a été mise à l'arrêt par des grévistes. D'autres actions de protestation sont menées ailleurs dans l'hexagone, alors qu'à l'Assemblée nationale, Edouard Philippe a dénoncé des "blocages" qui "doivent être sanctionnés".

Philippe Martinez, le 16 janvier 2020, à Paris ( AFP / THOMAS SAMSON )

"Environ 35000 clients ont été impactés" par une coupure de courant revendiquée par la CGT Energie du Val-de-Marne, ce mardi 21 janvier, selon Enedis. Les actions du même type se multiplient dans le cadre du mouvement de protestation contre la réforme des retraites. "C'est pas agréable, j'en conviens" , admet le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez. "Quand il y a des grèves, il y a des inconvénients partout. Il y a des choses qui ne fonctionnent pas" , a t-il commenté ce mercredi 22 janvier à l'antenne de RMC-BFMTV.

"Si vous n'écoutez pas, ça va s'amplifier"

"Ce n'est pas de la délinquance!" , estime t-il pour autant, revendiquant "30.000 grévistes dans le secteur de l'énergie" lors de la dernière journée de mobilisation jeudi 16 janvier. "Je dis au gouvernement : 'écoutez!'. Ca suffit les provocations. On a l'impression, et ça s'est amplifié depuis que les cheminots et les agents de la RATP ont changé leur forme de grève, que le gouvernement fait un satisfecit. Il y a un problème dans ce pays, c'est le projet de contre-réforme des retraites !", insiste le leader syndical, alors que le Premier ministre a condamné des "coupures sauvages de courant" qui "doivent être sanctionnées.

"Les grèves, c'est légitime, les manifestations c'est légitime, les actions qui sont menées, c'est légitime!" , répond Philippe Martinez, rappelant d'autres actions menées comme le rétablissement du courant à "ceux qui ne peuvent pas payer" ou le basculement en tarifs heures creuses de certains foyers. "Ces formes d'actions, aussi, nous les soutenons". "Je dis au gouvernement, si vous n'écoutez pas, ça va s'amplifier".

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris +2.57%

48 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    23 janvier16:01

    Il a raison ce n'est pas de la délinquance, c'est du terrorisme. Et les peines pour terrorisme ce n'est pas un rappel à la loi.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer