Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Couche-Tard prêt à relancer une offre sur Carrefour en cas d'inflexion de Paris
Reuters18/01/2021 à 16:52

MONTREAL, 18 janvier (Reuters) - Alimentation Couche-Tard

ATDb.TO est prêt à relancer son projet d'acquisition de Carrefour CARR.PA pour 20 milliards de dollars (16,5 milliards d'euros) en cas de changement d'attitude du gouvernement français, a déclaré lundi le président et chef de la direction du groupe canadien de distribution.

"Nous serions ravis de réaliser la transaction (...) si nous recevions des signaux indiquant que l'environnement pourrait changer ou changerait de la part du gouvernement français ou d'autres parties prenantes importantes", a dit Brian Hannasch lors d'une conférence téléphonique.

"Nous serions ravis d'avoir l'opportunité de nous réengager dans de bonnes conditions et en partant du postulat que nous n'avons pas trouvé un autre moyen de créer davantage de valeur pour nos actionnaires", a-t-il ajouté.

Carrefour et Couche-Tard ont annoncé samedi dans un communiqué conjoint avoir interrompu les discussions préliminaires en vue de leur rapprochement, le gouvernement français s'étant fermement opposé vendredi à une éventuelle prise de contrôle du groupe français.

A la Bourse de Paris, l'action Carrefour était en repli lundi de plus de 6,26% à 15,5 euros à environ une heure de la clôture tandis qu'à Toronto, le titre Couche-Tard prenait 3,4% à 38,96 dollars au même moment. L'offre envisagée par Couche-Tard était de 20 euros par action.

Certains responsables politiques français ont justifié cette opposition en estimant que les supermarchés constituent un secteur stratégique pour la sécurité alimentaire dans le contexte de la crise sanitaire actuelle.

"Sur le plan politique, je pense que nous sommes entrés dans ce dossier les yeux grands ouverts sachant qu'il comportait un risque, et je crois qu'incontestablement la pandémie a aggravé le problème de la sécurité alimentaire, en particulier en France", a déclaré Brian Hannasch.

"Et donc si cela change avec le temps, c'est difficile à dire", a-t-il ajouté.

Les analystes de Citi jugent encore possible une relance des discussions entre Carrefour et Couche-Tard à une date ultérieure. Un accord de fusion entre Carrefour et Casino

CASP.PA est cependant également une possibilité, note la banque américaine d'investissement.

"Les éléments de langage et le cours de Bourse de Carrefour et d'Alimentation Couche-Tard nous suggèrent que les deux parties se réengageraient au moindre encouragement, que ce soit maintenant ou à moyen terme", écrivent les analystes de Citi.

"En outre, nous continuons à nous demander si l'alliance avec Alimentation Couche-Tard pourrait conduire Carrefour et Casino Groupe à envisager de nouveau une fusion comme voie alternative, permettant des synergies à la fois sur le plan national et en Amérique latine".

(Allison Lampert à Montreal et Noor Zainab Hussain à Bangalore; version française Claude Chendjou, édité par Bertrand Boucey)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.35%
Euronext Paris +2.27%
TSX +1.51%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer