1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CORR-Abus sexuels en Centrafrique-Un rapport indépendant critique l'Onu
Reuters17/12/2015 à 21:05

 (CORR-Les soldats français faisaient partie de la force 
Sangaris) 
    NATIONS UNIES, 17 décembre (Reuters) - Les Nations unies et 
les agences qui en dépendent ont géré de façon très discutable 
le dossier des accusations d'abus sexuels sur mineurs visant des 
militaires étrangers en République centrafricaine, selon un 
groupe de travail indépendant qui a rendu public son rapport 
jeudi. 
    Au moins 13 militaires français de la force Sangaris, deux 
soldats de Guinée équatoriale et trois de l'armée tchadienne 
sont mis en cause dans ces affaires qui se seraient déroulées 
entre décembre 2013 et juin 2014. 
    Le groupe de travail indépendant, composé de trois membres, 
critique vivement dans son rapport la manière dont l'Onu a 
traité ce dossier et accuse deux hauts responsables des Nations 
Unies d'avoir freiné l'enquête. 
    Le parquet de Paris a ouvert le 7 mai dernier une 
information judiciaire contre X sur des soupçons de viols de 
mineurs par des soldats français en Centrafrique en 2013 et 
2014.   
     
 
 (Louis Charbonneau, Guy Kerivel pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer