Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus/France-Situation préoccupante mais premiers signes encourageants - Attal
Reuters08/04/2021 à 13:55

(Ajoute citations, précisions)

PARIS, 8 avril (Reuters) - La situation sur le front du COVID-19 reste préoccupante en France mais des "premiers signaux encourageants" dans la lutte contre l'épidémie ont été observés dans les 16 départements où des restrictions supplémentaires sont en vigueur depuis le 20 mars dernier, a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement.

"Les mesures semblent fonctionner, donc ce n'est pas le moment de lâcher prise", a souligné Gabriel Attal lors du compte rendu du conseil des ministres.

Le nombre de patients en réanimation, qui dépasse les 5.700, "devrait continuer à augmenter dans les prochains jours", a-t-il toutefois ajouté.

"A l'heure où nous parlons, le virus circule encore fortement. Le taux d'incidence reste très élevé, plus de 400 cas pour 100.000 habitants", a précisé Gabriel Attal.

"Dans certaines régions jusqu'ici un peu plus épargnées, la situation est extrêmement préoccupante", a-t-il dit, citant notamment l'exemple de la région Auvergne-Rhône Alpes.

Selon le porte-parole du gouvernement, la France est passée à 8.000 lits armés en réanimation et continuera à monter progressivement "jusqu'à au-dessus de 10.000 à chaque fois que ce sera nécessaire", comme l'avait promis Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du 31 mars dernier.

Gabriel Attal a également confirmé l'objectif d'un début de réouverture des terrasses et de certains lieux culturels à la mi-mai fixé par le chef de l'Etat.

Les mesures de "freinage" instaurées à la fin mars par le gouvernement dans seize départements dont l'ensemble des régions Ile-de-France et Hauts-de-France, avec fermeture de commerces et restriction des déplacements, ont été élargies à tout le territoire métropolitain samedi dernier.

Le bilan de l'épidémie de COVID en France dépasse les 97.000 morts pour plus de 4,8 millions de cas de contaminations.

(Bertrand Boucey, Jean-Stéphane Brosse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer