1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Corée du Sud-La réforme des "chaebols" pourrait être modeste
Reuters18/05/2017 à 12:02

    SEOUL, 18 mai (Reuters) - Le futur nouveau président de 
l'autorité antitrust sud-coréenne a déclaré jeudi qu'il n'y 
avait pas d'urgence à démanteler les structures opaques et 
complexes qui constituent l'architecture des puissants 
conglomérats familiaux dominant la quatrième puissance 
économique asiatique. 
    Surnommé le "sniper des chaebols" en raison de son 
opposition active à ces conglomérats, Kim Sang-jo a été nommé 
mercredi par le président sud-coréen Moon Jae-in à la tête de la 
Commission de la concurrence. 
    Moon Jae-in, qui a officiellement pris ses fonctions en mai, 
a promis de réformer les chaebols pour tourner la page de la 
retentissante affaire de corruption qui a abouti à la 
destitution de la précédente présidente, Park Geun-hye et à 
l'arrestation du patron de Samsung, Jay Y. Lee.   
    "Réformer les chaebols ne signifie pas détruire ou 
démanteler les chaebols. Réformer les chaebols signifie les 
aider et les inciter à croître dans l'économie sud-coréenne à 
travers des règles", a dit Kim Sang-jo lors d'une conférence de 
presse, ajoutant qu'un changement radical n'était pas à l'ordre 
du jour. 
    Au nombre de ces puissants conglomérats figurent Samsung 
Group  SAGR.UL , Hyndai Motor, SK Group et Lotte Group. 
    La Commission discutera avec le Parlement d'éventuelles 
modifications des règles pour ces holdings, a-t-il ajouté sans 
donner davantage de détails. 
    "Sa conférence de presse témoigne d'un engagement modeste du 
gouvernement à réformer les chaebols", a commenté Park Sang-in, 
professeur à l'Université nationale de Séoul. 
 
 (Hyunjoo Jin et Joyce Lee; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le 
service français, édité par Benoît Van Overstraeten) 
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10.562 +0.67%
1.13415 +0.19%
66.97 +0.04%
25.335 +1.42%
2.138 -0.65%

Les Risques en Bourse

Fermer