Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

COR-La justice suspend les effets de la cession du Printemps

Reuters11/03/2014 à 16:38

CORRECTION - LES EFFETS DE LA CESSION DU PRINTEMPS SUSPENDUS

PARIS (Reuters) - Correction: bien lire "La justice suspend les effets de la cession"

La cour d'appel de Paris a ordonné la suspension des effets de la cession en juin dernier du Printemps à des investisseurs qataris en attendant la reprise de la consultation du comité central d'entreprise (CCE), a annoncé mardi l'intersyndicale.

Elle a constaté lundi que "la procédure d'information et de consultation n'était pas conforme" et "enjoint à la société du Printemps de reprendre la procédure" dans les huit jours, a dit à Reuters Bernard Demarcq, porte-parole de l'intersyndicale.

La direction des grands magasins a estimé que cet arrêt ne remettait pas en cause le changement de contrôle du Printemps et annoncé la tenue prochaine d'une nouvelle réunion du CCE.

"La cour d?appel considère que des informations complémentaires doivent être remises au CCE et demande à Printemps de reprendre à cette fin le processus de consultation", dit-elle dans un communiqué

"En conséquence, le Printemps va convoquer très prochainement une nouvelle réunion de son CCE pour se conformer à l?arrêt de la Cour", ajoute-t-elle.

Les représentants des salariés avaient saisi la justice pour contester la procédure de consultation lancée par le groupe Borletti avant la cession aux Qataris, jugeant que le CCE n'avait pas été suffisamment informé des modalités de la cession, notamment sur l'identité de l'acquéreur, le montage financier et le montant de divers commissionnements.

Ils reprochent également à la direction de leur avoir caché un "business plan" baptisé Arthur 3 établi en décembre 2012, qui pourrait menacer environ 250 emplois, selon les syndicats.

Ce plan prévoirait une réduction des surfaces des rayons lingerie, maison et beauté, la suppression du rayon enfant et l'accroissement des surfaces de vente dédiées à l'Homme, un segment du marché du luxe en forte croissance.

16 GRANDS MAGASINS

Deutsche Bank et l'homme d'affaires italien Maurizio Borletti avaient bouclé la vente du Printemps à des investisseurs qataris du fonds Disa pour 1,75 milliard d'euros, avait-on appris en 2013 de source proche de la transaction.

Parallèlement à cette procédure, les syndicats ont signalé des faits pouvant relever de la fraude fiscale ou du blanchiment notamment, au parquet de Paris, qui a ouvert fin juin une enquête préliminaire.

Pour faire reprendre la procédure de consultation, les organisations syndicales avaient dans un premier temps saisi le tribunal de grande instance en référé.

Mais le juge avait estimé qu'aucune irrégularité n'avait été commise dans le cadre de la procédure, jugeant que le plan Arthur 3 n'était qu'un document de travail.

La cour d'appel a été d'un avis contraire, estimant que la direction des grands magasins avait fait preuve "d?une méconnaissance déloyale" des droits à l?information du CCE et que le plan Arthur 3 était bien une donnée importante de la cession, a souligné Bernard Demarcq.

Elle a ordonné une reprise dans les huit jours de la procédure de consultation du comité central, avec une astreinte de 10.000 euros par jour de retard.

Le Printemps a réalisé près de 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2012, dont la moitié dans le magasin historique du boulevard Haussmann, à Paris, et a dégagé un résultat opérationnel de 40 millions d'euros. Le groupe emploie plus de 3.000 personnes et compte 16 grands magasins au total.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.