Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Congé parental : les économies à l'étude font débat

Le Parisien27/09/2014 à 20:44

Congé parental : les économies à l'étude font débat

Le débat risque d'être explosif. Le gouvernement envisage de réduire de moitié la durée du congé parental de trois ans à dix-huit mois pour les mères, selon une information exclusive parue ce samedi dans «le Parisien» - «Aujourd'hui en France». A la clé, une substantielle économie de 300 à 400 millions d'euros. En contrepartie, les pères pourraient prendre eux aussi ce congé pendant un an et demi pour élever leurs bambins.

Alors que la copie du gouvernement sera dévoilée officiellement lundi, les défenseurs de la famille fustigent d'ores et déjà ce projet. Réduire le congé parental, «c'est une mesure restrictive, une nouvelle inquiétude. Le gouvernement veut-il tuer la famille ?» s'est emporté Patrick Chrétien, président de l'association Familles de France sur BFM-TV.

Son avis est partagé par certains sur les réseaux sociaux. Ainsi le mégrétiste Jean-Yves Le Gallou, ancien député européen, y voit-il «une raison de plus de manifester le 5 octobre» à l'appel de la Manif pour tous, les opposants au mariage pour tous qui souhaitent conserver en France une vision traditionnelle de la famille. 

Le congé parental bientôt réduit de moitié pour les mères : une raison de plus de manifester le 5 octobre @LMPT75

http://t.co/BAakWWvcVY-- Jean-Yves Le Gallou (@jylgallou) 27 Septembre 2014

«Au nom de l'égalité hommes/femmes, les femmes perdent encore leurs avantages (cf. travail de nuit)», dénonce Christine Boutin, présidente d'honneur du Parti chrétien démocrate, s'inquiétant que la «démographie française (soit) fragilisée».

#CongeParental diminué? Au nom de l'égalité H /F les femmes perdent encore leurs avantages (cf travail de nuit)! Démographie fse fragilisée-- christine Boutin? (@christineboutin) 27 Septembre 2014

Patrick Beauvillard, conseiller régional d'Aquitaine et coprésident du parti de gauche Nouvelle Donne, dénonce une «hypocrisie de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Bchemena
    28 septembre12:17

    moi je dis 36 mois par couple et ils gèrent comme ils veulent transférable a la mere ou au pere

    Signaler un abus

  • mickae82
    28 septembre08:46

    18 mois cela est suffisant pour concevoir un enfant supplémentaire

    Signaler un abus

  • b.renie
    28 septembre06:48

    C'est vrai que c'est toute la politique familiale du gouvernement qu'il faut mettre sur la table. Cela va du système des crèches à la fiscalité (suppression de l'exonération fiscale du supplément familial dans les retraites qui est une réelle injustice par exemple)Mais aussi il est vrai que le système social a un coût insupportable par l'économie réelle et génère du chômage en conséquence

    Signaler un abus

  • loco93
    27 septembre23:13

    Il serait peut être plus moral de s'attaquer d'abord à la caste des hauts fonctionnaires, qui bénéficient en France d'avantages réellement exorbitants du droit commun par rapport au privé... Et personne pour s'y attaquer? C'est toujours le petit peuple à qui on s'en prend!!

    Signaler un abus

  • pichou59
    27 septembre15:41

    le congé parental pour les pères SENATEURS!!!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

8.43 -7.57%
49.5 -0.83%
64.38 +0.80%
0 -100.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.