Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Conforté, le PDG de Veolia vise une forte croissance en 2014

Reuters 27/02/2014 à 14:17

VEOLIA VISE UNE SOLIDE CROISSANCE EN 2014

PARIS (Reuters) - Veolia Environnement a annoncé jeudi des résultats récurrents en nette hausse au titre de 2013, grâce notamment à ses réductions de coûts, et a dit viser une solide croissance en 2014.

Ces annonces interviennent au lendemain de la décision du conseil d'administration de Veolia de renouveler pour quatre ans le mandat du PDG du numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets, Antoine Frérot, dont le poste semblait menacé ces derniers jours.

Le groupe a précisé qu'il visait pour 2014 une croissance de sa capacité d'autofinancement opérationnelle (Ebitda) de l'ordre de 10%, ainsi qu'une hausse de ses ventes et une progression "significative" de son résultat opérationnel récurrent et de son résultat net récurrent part du groupe.

"(Nos) activités bien positionnées sur les géographies et sur les marchés dynamiques exprimeront dès 2014 tout leur potentiel de croissance et surtout de profitabilité", a déclaré lors d'une conférence téléphonique Antoine Frérot, qui met en oeuvre une stratégie de désendettement et de recentrage sur les industriels et les émergents.

"Ce sont essentiellement les réductions de coûts qui vont nous permettre (la) progression de notre Ebitda", a-t-il ajouté.

Veolia accuse toutefois une perte nette part du groupe de 135 millions d'euros au titre de 2013 qui inclut en particulier des provisions pour restructuration, à hauteur de 141 millions d'euros, ainsi qu'une perte de valeur de l'activité Propreté en Allemagne pour 150 millions.

"Ces charges (...) nous permettent d'aborder 2014 avec un horizon dégagé", a estimé Antoine Frérot.

En Bourse, l'action Veolia gagne 7% à 13,65 euros à 11h50, largement en tête des hausses de l'indice CAC 40 (-0,86%).

"Le plan de restructuration commence à porter ses fruits et si l'on ajoute la confirmation de Frérot dans ses fonctions, on a là les éléments expliquant la hausse du titre", commente un gérant parisien.

"La confirmation d'Antoine Frérot va permettre au groupe de travailler sereinement après plusieurs jours difficiles durant lesquels les rumeurs ont nourri les doutes sur l'avenir de la gouvernance du groupe", ajoute-t-il.

LA PROTECTION DE LA JUSTICE PRÔNÉE POUR LA SNCM

Veolia a enregistré au titre de 2013 un résultat net récurrent de 223 millions d'euros (contre 58 millions en 2012), un résultat opérationnel récurrent de 922 millions (+16,9% à change constant), un Ebitda de 1.796 millions (-4,1% à périmètre et change constants) et un chiffre d'affaires de 22,3 milliards (-1,8%).

Il propose comme prévu un dividende de 0,70 euro par action au titre de 2013, payable en numéraire ou en actions, et envisage le même montant au titre de 2014.

Son PDG a précisé que la trésorerie disponible (cash-flow libre) du groupe hors cession, qui traduit la trésorerie générée ou utilisée par l'exploitation et qui inquiète certains analystes, devrait lui permettre de payer intégralement son dividende en cash en 2015.

Il a également répété le souhait de Veolia de se désengager de Transdev, l'entreprise de transport public qu'il détient aujourd'hui à parité avec la CDC, une opération bloquée par le report du transfert de la SNCM à Veolia, la compagnie maritime connaissant d'importantes difficultés financières.

"Ce qui me paraît inévitable, si on veut éviter la mort de la SNCM (...), c'est de trouver une solution viable, pérenne et équilibrée", a dit Antoine Frérot.

"C'est d'abord une solution qui écarte de l'entreprise ou de ses activités les amendes de Bruxelles (...) Ensuite, il faut trouver un plan économique ou un périmètre économique qui soit équilibré. Tout ceci ne peut se faire que dans le cadre d'une protection du tribunal de commerce", a-t-il ajouté.

Veolia a aussi confirmé les objectifs de son plan 2015, notamment en matière d'économies.

La dette nette du groupe s'élevait à 8,2 milliards d'euros fin 2013 contre 10,8 milliards à fin 2012.

(Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)

Mes listes

valeur

dernier

var.

5349.02 +0.83%
1.1184 -0.05%
14.89 -1.59%
4 +0.13%
0.372 -0.80%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.