Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Compromis en vue pour l'agrandissement du Canal de Panama

Reuters08/01/2014 à 08:38

COMPROMIS EN VUE POUR L'AGRANDISSEMENT DU CANAL DE PANAMA

PANAMA (Reuters) - L'Autorité du Canal de Panama (APC) et le consortium d'entreprises privées chargé d'agrandir l'ouvrage se sont rapprochés mardi d'un compromis sur les surcoûts des travaux en cours, chacune des deux parties proposant un nouveau plan de financement.

Le dossier, qui porte sur la répartition des quelque 1,6 milliard de dollars de surcoûts accumulés par le chantier, menace de paralyser ce projet de 5,25 milliards de dollars, censé élargir et creuser le canal qui est aujourd'hui l'un des points de passage clés du commerce maritime mondial.

Chaque partie s'est déclarée prête à injecter au moins 100 millions de dollars mais le consortium Grupo Unidos por el Canal (GUPC), emmené par le géant espagnol du BTP Sacyr, a précisé dans un communiqué avoir demandé à l'exploitant du canal une avance de 400 millions de dollars.

L'APC avait auparavant proposé un plan de financement en commun de 283 millions de dollars (208 millions d'euros), moins intéressant pour les entreprises du consortium puisqu'il impliquerait qu'elles apportent de nouveaux capitaux alors que l'APC avancerait simplement des sommes qu'elle aurait de toute façon dû débourser un jour.

Le responsable de l'APC, Jorge Quijano, a précisé que la proposition était conditionnée au retrait de la menace de suspension des travaux lancée par le consortium le 20 janvier et au réexamen de son estimation des dépassements de coûts par un comité d'arbitrage.

Dans le cadre de cette proposition, l'autorité du canal et le consortium apporteraient chacun 100 millions de dollars de garanties pour s'assurer que les travaux se poursuivront et l'ACP propose d'accorder en plus un prêt de 83 millions de dollars, a dit Jorge Quijano à la presse après une réunion avec le consortium des constructeurs.

Le consortium GUPC regroupe, outre Sacyr, l'italien Salini Impregilo, le belge Jan De Nul et le panaméen Constructora Urbana.

L'APC n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat sur la contre-proposition de GUPC.

"Le Canal de Panama ne peut pas se permettre que les travaux soient arrêtés", avait auparavant dit Jorge Quijano.

Entamés en 2007, les travaux sont censés doubler la capacité du canal. Ils sont achevés à 72% selon le site internet de l'APC.

Lomi Kriel; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.